Ingénue / Jillian Larkin

Ingénue / Jillian Larkin

couverture de Ingénue de Jillian LarkinCabaret, Tome 1 

Quatrième de couverture : Gloria, dix-sept ans, rêve de vivre la nuit, de danser, de faire la fête. Un soir, elle sort en cachette, en compagnie de son ami Marcus, et se rend dans un bar clandestin, tenu par le bras droit d’Al Capone. Elle y rencontre Jerome, le pianiste de l’orchestre et en tombe amoureuse. Mais leur histoire est impossible : Gloria est blanche, Jerome est noir et, dans cette Amérique des années 1920, les relations mixtes sont interdites… De plus, Gloria est fiancée et va bientôt épouser le fils d’une puissante famille de Chicago. Sa cousine Clara arrive de New York pour aider aux préparatifs du mariage. Et Marcus tombe sous son charme. Mais Lorraine, la meilleure amie de Gloria, ne le supporte pas, et semble prête à tout pour conduire Clara à sa perte…

Avis : J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans ce roman pour une raison très simple : 2 des 3 héroïnes sont, dès le départ, extrêmement antipathiques. Heureusement, plus on avance dans la lecture, plus l’intrigue prend le pas sur les caractères de celles-ci, et je me suis finalement laissée emporter par le récit.

Chaque chapitre suit une jeune fille différente. Gloria et Lorraine sont issues de la haute société de Chicago. Gloria va bientôt épouser le fils d’une vieille famille, mais avant de connaitre une vie définitivement rangée, elle décide d’aller s’encanailler dans les bars clandestins. De son coté, Lorraine, sa meilleure amie, est désespérément amoureuse de leur ami Marcus. Enfin, Clara la cousine de Gloria, vient d’arriver en ville pour l’aider à préparer son mariage – officiellement. Gloria et Lorraine sont des pestes, égoïstes, mesquines et superficielles. Elles font la vie dure à Clara, sans chercher à la connaître, tout simplement parce qu’elle vient de la campagne. Et c’est pourtant, le seul personnage qui m’a paru réellement intéressant. Son mystérieux passé et sa plus grand maturité lui donnent plus de corps et nous intriguent. Au contraire, la personnalité de Gloria est si désagréable, surtout au début, que sa soudaine volonté d’indépendance tombe complétement à plat. Quant à Lorraine, j’ai surtout fini par la prendre en pitié. Elle laisse la jalousie empoisonner son amitié avec Gloria et glisse, petit à petit, sur une pente de plus en plus descendante.

L’intrigue n’est pas très compliquée : désir d’indépendance ou de s’acheter une conduite, amourettes, jalousie… Cependant, l’auteur réussit à rendre son histoire très prenante. Cela s’explique certainement par l’alternance des points de vue qui rythment bien le récit. Mais aussi par notre désir de savoir ce qu’il va se passer. On est ainsi entrainé à la suite des différentes héroïnes et de leurs péripéties. Gloria va-t-elle suivre la voie de la raison et épouser son ennuyeux fiancé ou va-t-elle s’enfuir avec un musicien noir ? Clara va-t-elle réussir à se construire une nouvelle vie à Chicago ? Lorraine va-t-elle finir par s’accepter ou va-t-elle s’enfoncer dans les ennuis jusqu’au cou ? L’auteur m’a surprise en faisant évoluer les aventures des filles bien plus vite que je ne l’aurais pensé. C’est une bonne idée qui, selon moi, évite à son histoire de s’enliser. Même si je trouve que les différentes histoires d’amour, elles, se déroulent un peu vite !

Moi qui aime beaucoup la période des années folles, et c’est ce qui m’avait d’ailleurs donné envie de lire ce livre, j’ai trouvé, ici, le contexte historique un peu léger. L’auteur reprend les éléments marquants de l’époque : les clubs clandestins, la prohibition, les gangsters, les garçonnes et le charleston… mais je n’ai pas senti de réelle atmosphère se dégager de l’ensemble. De même, les problèmes que posent l’alliance d’une femme blanche et d’un homme noir (surtout en 1923 !) auraient pu être plus exploités.

Au final, j’ai tout de même beaucoup aimé cette lecture et c’est avec plaisir que je lirai la suite. Au vue de la fin, j’ai bon espoir que l’auteur approfondisse certains thèmes et que Gloria connaisse un regain de maturité !

Roman traduit par Francine Deroyan et adapté par Sidonie Van den Dries – Édité par Bayard Jeunesse 

La série comporte 3 tomes. Le tome 2, Vengeance, sortira le 20 septembre. 

LC avec : Desirdelire, Yukarie, Cookies, Elizabeth-Bennet

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
13 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
13
0
Un p'tit commentaire, m'sieur dame ? :)x
()
x