L’impératrice des sept collines / Kate Quinn

L’impératrice des sept collines / Kate Quinn

couverture de L impératrice aux sept collines de Kate QuinnRésumé : Empire romain, IIe siècle de notre ère, sous le règne de Trajan.
Fougueux et obstiné, le jeune Vix, ancien gladiateur, revient à Rome en quête de gloire.
Fille d’un sénateur, l’insaisissable Sabine a soif d’aventure.
Tous deux se connaissent depuis l’adolescence et nourrissent une passion réciproque. Mais Sabine rêve d’un grand destin – ce que Vix ne pourra jamais lui offrir, contrairement à Hadrien, le futur empereur, auquel elle est promise.
Alors que Rome se prépare à de grands changements, les deux amants sont bientôt happés chacun de leur côté par le tourbillon de l’Histoire.

Avis : En commençant ma lecture, j’espérais retrouver le même engouement que j’avais ressenti pour le premier tome, La maîtresse de Rome. Après une mise en place de l’intrigue un peu trop longue à mon goût, j’ai retrouvé avec plaisir la plume de l’auteure et sa capacité à rythmer l’intrigue pendant 700 pages.

Kate Quinn reproduit le même mode opératoire que pour La maîtresse de Rome : on alterne, chapitre après chapitre, les points de vue des personnages principaux, que l’on apprend à aimer ou à détester au fil de l’intrigue. Chaque personnage est décrit en détail et tous se croisent régulièrement. J’ai apprécié de voir l’évolution de Vix et Sabine, deux personnages déjà présents dans le premier opus. J’ai également beaucoup aimé le personnage de Titus, un ami de Sabine. On retrouve le plaisir de pouvoir accompagner les personnages sur 10 ans de leur vie, afin de suivre leur évolution.

De plus, l’auteure a un talent certain pour mêler l’Histoire et l’histoire. Toutefois, j’ai été déstabilisée par la fin. Kate Quinn lance le tome suivant (sortie en VO en 2015) et donc attise notre curiosité, mais ces 20 dernières pages m’ont donné l’impression de commencer une nouvelle histoire. La coupure de fin est donc particulièrement frustrante, surtout lorsqu’on n’a pas encore le prochain tome.
L’impératrice des sept collines est donc d’un deuxième tome intéressant, mais moins savoureux que le premier !

Roman publié aux éditions Pocket – Traduit par Catherine Barret

4 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *