Le roi de bruyère / Greg Keyes

Le roi de bruyère / Greg Keyes

Les royaumes d’épines et d’os, Tome 1

Quatrième de couverture : Au royaume de Crotheny, tout semblait paisible depuis deux mille ans.
Jusqu’à ce que la jeune princesse Anne ne découvre la crypte inconnue de son ancêtre, la légendaire reine Virgenye Dare, dans les jardins luxuriants de la cité sacrée des morts.
Et non loin de là, le forestier du roi, Aspar White, tombe nez à nez avec une bête monstrueuse qui n’existait que dans les légendes et les cauchemars.
La famille royale est bientôt en proie à la terreur, confrontée à une trahison que seule la sorcellerie aurait pu accomplir. Crotheny, la nation la plus puissante de la planète, est en danger : le Roi de bruyère, annonciateur d’apocalypse, s’est éveillé de son sommeil.
Ainsi débute la geste des Royaumes d’épines et d’os, une saga épique de complots et de maléfices…

Avis : Je suis tombée dans ce roman comme Obelix dans la potion magique et je n’ai plus pu en sortir. Quelques pages ont suffit pour que je sois « addict ». Le prélude promet une histoire pleine de bruit et de fureur, avant de nous plonger, 2000 ans plus tard, dans un récit choral alternant les personnages comme autant de pions dans leurs derniers moments de paix et d’enfance.

Une princesse rebelle un brin égoïste, un forestier bourru, un novice imbu de son savoir, un guerrier fidèle et inébranlable, une reine de cœur et d’esprit… Tels sont les personnages principaux de cette histoire. Ils devront affronter la traitrise, la mort et des créatures mythiques sorties tout droit des entrailles de la terre, dans une grande aventure qui les mènera face à une obscure prophétie délayée dans le temps. L’apocalypse a débuté… l’ère de l’homme s’achève.

Le grand atout du premier tome de cette tétralogie, ce sont ses protagonistes. Ils sont nombreux, mais si bien dessinés que nous n’avons aucun mal à nous y retrouver. Chacun a sa personnalité propre, ses aspirations et ses secrets. Ils sont braves, pleins d’ardeurs ou détestables. Ils devront s’adapter, évoluer, puiser dans des ressources dont ils ne soupçonnaient même pas l’existence pour certains, s’ils veulent avoir une chance de survivre.

Le deuxième point intéressant de ce roman, c’est l’histoire qui est présentée. Dense, construite pas à pas, elle donne un tome de mise en place plein de promesses pour la suite. La mythologie inventée par Greg Keyes prend ses racines dans le folklore de ses habitants, le récit est donc parsemé de légendes et traditions diverses. L’auteur a même pris la peine d’imaginer son propre vocabulaire pour donner encore plus vie à son monde. Par ailleurs, il sait mener son récit pour nous tenir en haleine. De nombreux mini cliffhangers ponctuent les fins de chapitres, ce qui permet d’entretenir un suspense et une tension quasi constants. Surtout lorsque l’on se rend compte qu’il n’hésite pas à tailler dans les rangs ! Il sait également faire preuve d’un humour subtil, rare, mais bien présent.

Cette série est une belle découverte, et j’ai hâte de commencer la suite ! Je remercie donc beaucoup Liestra, pour m’avoir offert ce livre, et Thrr-Gilag, pour l’avoir tiré de ma PAL dans le cadre du challenge LDPA !

« Croassez, corbeaux, je viens vous nourrir. »

Roman publié aux éditions Pocket – Traduit par Jacques Collin 

logo livra deux pour pal addict

11 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *