La quinzaine Ciné

La quinzaine Ciné

J’inaugure un nouveau rendez-vous ! Deux fois par moi (le dimanche), je présenterais les films qui vont sortir dans les 15 prochains jours et qui me font envie, m’intriguent, etc.

 

Les sorties du 2 avril :

47 Ronin.

Réalisé par Carl Erik Rinsch, avec Keanu Reeves, Hiroyuki Sanada, Kô Shibasaki

Synopsis :

Un perfide seigneur de guerre ayant tué leur maître et banni leur tribu, 47 samouraïs errants jurent de se venger et de restaurer l’honneur de leurs compatriotes. Arrachés à leurs foyers et perdus aux quatre coins des terres connues, cette poignée de rebelles se voit contrainte de recourir à l’aide de Kai – un demi sang qu’ils avaient jadis renié – lors de leur combat à travers un univers violent, peuplé de monstres mythologiques, de métamorphoses maléfiques et d’effroyables dangers. Cet exil sera l’occasion pour cet esclave rejeté de se révéler leur arme la plus redoutable, et de devenir la figure héroïque qui donnera à cette troupe d’insoumis l’énergie de marquer à jamais l’éternité.

Pourquoi ? J’ai des doutes, j’ai peur que ce soit très, trop « américain » mais la bande annonce fait son petit effet, et j’aime les contes et légendes, et ce film est inspiré d’une vieille légende japonaise, reposant sur un fait réel.

Les sorties du 9 avril :

Divergente

Réalisé par Neil Burger avec Shailene Woodley, Miles Teller, Theo Jame, Kate Winslet
Synopsis : Tris vit dans un monde post apocalyptique où la société est divisée en cinq clans (Audacieux, Erudits, Altruistes, Sincères, Fraternels). A 16 ans, elle doit choisir son appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitudes n’est pas concluant ; elle est Divergente. Les Divergents sont des individus rares n’appartenant à aucun clan et sont traqués par le gouvernement. Dissimulant son secret, elle intègre l’univers brutal des Audacieux dont l’entrainement est basé sur la maitrise de nos peurs les plus intimes.

Pourquoi ? Adaptation du roman de Veronica Roth, bien que je n’aie pas envie de lire le livre, je suis curieuse de découvrir cette histoire dont tout le monde parle tant.

 

Les yeux jaunes des crocodiles
Réalisé par Cécile Telerman, avec Julie Depardieu, Emmanuelle Béart, Patrick Bruel
Synopsis
: Deux sœurs que tout oppose. Joséphine, historienne spécialisée dans le XIIème siècle, confrontée aux difficultés de la vie, et Iris, outrageusement belle, menant une vie de parisienne aisée et futile. Un soir, lors d’un dîner mondain, Iris se vante d’écrire un roman. Prise dans son mensonge, elle persuade sa sœur, abandonnée par son mari et couverte de dettes, d’écrire ce roman qu’Iris signera, lui laissant l’argent. Le succès du livre va changer à jamais leur relation et transformer radicalement leurs vies.
Pourquoi ? Parce que c’est l’adaptation du roman éponyme de Katherine Pancol, que j’avais lu et beaucoup apprécié (même si le dernier volume de la trilogie traine dans ma PAL depuis une éternité).

 

My Sweet Pepper Land

Réalisé par Hiner Saleem avec Golshifteh Farahani, Korkmaz Arslan, Suat Usta

Synopsis : Au carrefour de l’Iran, l’Irak et la Turquie, dans un village perdu, lieu de tous les trafics, Baran, officier de police fraîchement débarqué, va tenter de faire respecter la loi. Cet ancien combattant de l’indépendance kurde doit désormais lutter contre Aziz Aga, caïd local. Il fait la rencontre de Govend, l’institutrice du village, jeune femme aussi belle qu’insoumise…

Pourquoi ? Sélectionné à Cannes dans la section « Un certain regard », je n’irais peut-être pas le voir au cinéma, mais je serais curieuse de le découvrir et de voir ce que donne son scénario « western » (genre que j’adore) dans ce contexte si différent. Et l’humour mit en avant sur l’affiche m’interpelle.

4 comments

  • Je serai très curieuse de voir Divergente, mais j'aimerai bien lire le livre d'abord :). Pour My Sweet Pepper Land, je serais très intéressée, mais moins par Les yeux jaunes des crocodiles, j'ai beaucoup aimé le livre et le casting du film ne m'inspire que très moyennement…

    Reply
  • J'aurais bien aimé voir Les yeux jaunes du crocodile mais je serai déjà repartie en Tunisie donc je vais le louper. Dommage car j'avais aimé le livre (et comme toi, le 3e traîne dans ma pal…). Pour Divergent, bof, j'ai vu la bande-annonce, pas été convaincue et je n'avais pas super aimé le livre (et je viens de finir le 2e que j'ai trouvé pareil).

    Reply
    • Dis-toi que ce n'est que partie remise, et que tu le verras plus tard en DVD 😉
      Divergente, c'est vraiment par curiosité, et puis j'aime bien Kate Winslet 🙂

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *