3  » / Marc-Antoine Mathieu

3  » / Marc-Antoine Mathieu

Quatrième de couverture : 3 secondes : C’est le temps pour la lumière de parcourir 900 000 km, le temps pour une balle de revolver de couvrir 1 km. Le temps d’une respiration. Le temps d’une larme, d’une explosion, d’un sms.
3 secondes : C’est une énigme muette dans laquelle s’imbriquent personnages et indices. Quels sont les liens entre cet avion, ces tireurs, ce stade ? Au lecteur de reconstituer le puzzle.
3 secondes : C’est un récit qui se lit sous forme de livre mais aussi, d’une autre façon, en version numérique. Plusieurs manières d’expérimenter l’espace-temps à travers un vertigineux zoom graphique.

Avis : Cette BD est originale, c’est sûre, mais l’originalité, des fois ne fait pas tout. Passé les premières pages, le concept devient lassant, surtout vers la fin. Je ne peux que confirmer l’idée singulière de jouer sur les jeux de lumière et de reflets. L’ensemble est bien pensé, mais j’ai trouvé que cela manquait d’explications. Certaines images sont trop facilement utilisées et on ne comprend pas trop le but de leur présence à part pour montrer la dextérité de l’auteur.

Un bon dessin vaut mieux qu’un long discours, mais pour ma part, j’ai trouvé que l’auteur a trop pris cet adage au pied de la lettre. J’avoue que le texte m’a manqué. J’aurais voulu avoir des explications et connaître le fin mot de l’histoire.

J’étais très intriguée en commençant cette BD et charmée par l’originalité de cet essai, mais au fur et à mesure, cette lecture m’a semblée fatigante et j’ai été déçue par le résultat final.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *