La fausse note / Laurent Vicomte, Claude Pelet

La fausse note / Laurent Vicomte, Claude Pelet

couverture de sasmira tome 2 la fausse note

Sasmira, Tome 2 

Quatrième de couverture : Fin du XXe siècle, à deux jours du solstice d’été. A Paris, une vieille femme meurt doucement sous un porche de l’Île de la Cité. En répondant à son étrange supplique, Stanislas n’imagine pas qu’il embarque pour un extraordinaire voyage, sur les traces de la mystérieuse Sasmira…

Avis : J’ai été assez déçue par ce deuxième tome. Les quelques incohérences du premier prennent le pas, ici, sur la qualité des dessins et l’originalité de l’histoire. Cette dernière finit même par ne plus du tout être crédible. Elle devient trop légère et trop niaise. Autant le premier volume avait l’avantage de la nouveauté, autant ici, la sauce ne prend plus. Les atermoiements, sans cesse, de Stanislas, sur son amour naissant pour Sasmira et sa jalousie envers tout autre homme qui s’approche de cette dernière sont démodés et lassant. Sa volte-face et sa prise de conscience, enfin, des évènements qui l’entourent, et surtout de ce qui arrive à Bertille, sont assez mal amenés. Je ne suis pas arrivée à entrer dans l’histoire, car tout semble assez invraisemblable. Les personnages ne me sont pas non plus des plus sympathiques. Même l’intelligente Bertille se découvre vite d’une grand futilité et plus portée sur les robes et ses atours pour séduire Stanislas. C’est assez pathétique, tout comme l’attitude de Stanislas.

Les explications finales de la vieille dame sur sa vie et sur Sasmira, qui pourtant nous délivrent quelques révélations, n’ont pas réussi à m’intéresser et à me donner envie de prolonger ma lecture et surtout de lire la suite, si suite il y a. Cette BD s’est révélée trop sentimentaliste, trop mièvre, et au final, sans grand intérêt. La beauté des dessins et le talent des auteurs n’ont pas suffi à faire basculer la balance, car le scénario est trop superficiel et ne semble pas assez peaufiné.

BD éditée par les éditions Glénat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *