Brûlure magique / Ilona Andrews

Brûlure magique / Ilona Andrews


Kate Daniels, Tome 2

Quatrième de couverture : Kate Daniels, mercenaire spécialisée dans le « nettoyage » des problèmes surnaturels, en a vu des choses inouïes… mais pas ça: un véritable tsunami d’énergie magique, durant lequel les dieux eux-mêmes vont revenir! C’est en s’engageant à retrouver des cartes volées à la Meute, le clan des Changeformes, qu’elle découvre que ces puissances divines entament un combat épique: elles s’affrontent dans l’espoir de renaître! Kate doit tout faire pour éviter le cataclysme…

Avis : Ilona Andrews développe encore son monde et ce, de manière vraiment très réussie. Non seulement, nous en en apprenons plus sur le fonctionnement des différents ordres qui le régissent, mais la trame de fond est toujours aussi fouillée et précise. La technologie et la magie se succède vague après vague, et nous emporte comme le courant.

Avec le tsunami magique qui approche, les pouvoirs de tous les protagonistes sont décuplés, et les dieux eux-mêmes peuvent s’incarner sur terre. Ainsi, l’auteure saupoudre cette fois son histoire de mythologie celtique et Kate aura fort à faire pour mettre de l’ordre dans tout cela.

Les personnages sont toujours aussi intéressants et leurs relations sont approfondies. Notamment celle de Curran et de Kate. Ils continuent de se tourner autour. Ils se cherchent et s’asticotent sans arrêt, et ce, pour notre plus grand plaisir, car ce sont les scènes les plus drôles du livre.

Dans le premier tome, Kate n’était entourée que de testostérone. Ici, deux personnages féminins viennent tenir compagnie à notre héroïne. Tout d’abord, Andréa, chevalier de l’Ordre, en laquelle elle se trouvera une amie. Mais surtout Julie, la petite orpheline que Kate recueille. Son affection pour elle, son désir de la protéger envers et contre tout la rendent vraiment très humaine et attachante.

On en apprend plus sur Kate et son passé. On comprend mieux ses fêlures et sa force. Et de précieux indices sont distillés quant au secret de sa naissance.

Toujours aussi drôle, doté d’un rythme rapide et entrainant, ce deuxième tome est une réussite.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *