La Cité de Stella Gemmell

La Cité de Stella Gemmell

Après avoir terminé l’ultime œuvre de son mari, La chute des rois, Stella Gemmell présente son premier roman, La Cité. Il sort aux éditions Bragelonne le 27 septembre.
Résumé éditeur : La construction ininterrompue de la Cité dure depuis des milliers d’année. Faite d’une multitude de couches successives, la Cité est aussi vaste qu’ancienne. Au fil des siècles, elle s’est étendue au-delà de ses remparts, provoquant ainsi une guerre permanente avec les peuples et royaumes voisins, et répandant la ruine sur des terres autrefois fertiles et luxuriantes.
Au cœur de la Cité, se dresse le Palais Rouge, résidence de l’Empereur. Rares sont ceux qui ont vu ce dernier, et ceux qui ont eu ce privilège se souviennent d’un homme jeune, en pleine santé, alors qu’il devrait être très âgé. Certains pensent qu’il n’est plus humain ; d’autres se demandent s’il l’a jamais été. Quelques-uns en ont tiré une terrible conclusion : l’unique moyen d’arrêter le massacre est de mettre un terme à l’existence anormalement longue de l’Empereur.
Dans les catacombes pourrissantes qui courent sous la Cité, les pauvres luttent pour survivre. Sur les champs de bataille gorgés de sang dont si peu de héros réchappent, cette poignée de rebelles placent leurs espoirs en un seul homme. Celui qui était autrefois le général favori de l’Empereur.
Après avoir été trahi par celui à qui il avait juré fidélité, cet homme a connu bien des noms. Aujourd’hui on l’appelle Bartellus, et il n’est qu’un habitant du dessous. Un homme parmi une myriade d’autres. Lui ne cherchait que l’oubli, mais le destin a deviné qu’il serait capable de provoquer le premier véritable soulèvement qu’ait connu la mégalopole. Capable d’unir la Cité contre l’Empereur.
Mais pour celui qui a connu la trahison, l’incarcération et la pire des horreurs, où se termine la justice et où… commence la vengeance ?

Lire la chronique
 

Author

Les pipelettes en parlent

4 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *