Interview de Frédéric Mars

Interview de Frédéric Mars

Extraits des questions posées par les lecteurs de Non Stop, lors de la rencontre avec l’auteur Frédéric Mars, organisé par et sur Livraddict le 30 janvier…
Livraddict : Votre livre a-t-il été traduit en anglais et si oui, a-t-il autant de succès qu’en France/Belgique ? Comment les Américains ont-ils réagi ?
Frédéric Mars : Non, NON STOP n’a pas encore été traduit. C’est bien sûr envisagé, mais vous savez comme les américains sont protectionnistes… 😉 Ils n’apprécient qu’à moitié qu’un auteur européen écrive à propos de leur histoire et de leurs événements emblématiques.
Livraddict : Non stop sera t-il adapté au cinéma ?
Frédéric Mars : Des jalons et des contacts sont posés, mais rien n’est encore fait… Il n’y a plus qu’à croiser les doigts très fort !
Livraddict : Comme votre roman est très ancré dans l’actualité présente (les révolutions arabes, la mort de Ben Laden), je voulais savoir quand vous l’avez écrit et, si c’est avant ces événements, si vous avez dû le reprendre pour vous adapter à l’actualité ?
Frédéric Mars : Je l’ai écrit au cours de l’hiver et printemps 2011, donc pile pendant le printemps arabe… et j’ai donc eu le loisir de réviser ma copie presque « en direct », ce qui était d’ailleurs assez excitant. La mort de Ben Laden en particulier m’a contraint à revoir pas mal de choses, car j’avais presque fini à ce moment là.
Livraddict : Je me demandais si le choix d’établir l’action de Non Stop aux États-Unis s’était rapidement imposé de lui-même. Avez-vous écrit ce roman d’abord pour votre attrait pour l’Amérique et le drame qui s’est joué à New York, ou alors vous êtes-vous documenté dans le but de développer l’idée des marcheurs de la mort et de leurs pacemakers piégés ?
Frédéric Mars : J’ai d’abord eu l’idée des marcheurs de la mort piégés, et ensuite les USA se sont vite imposés à moi, car la parano terroriste est là bas portée à son comble. Je trouvais donc intéressant de confronter l’Amérique à ses démons et ses préjugés sur le profil « ordinaire » des terroristes, et donc encore plus jubilatoire que dans un contexte européen que les « kamikazes » soient de simples citoyens comme les autres.
Livraddict : J’ai également adoré le côté « 24h Chrono » et votre envie de le faire a été superbement perçue, mais vous n’avez pas peur que certaines personnes pensent à du copié-collé ?
Frédéric Mars : C’était le risque en effet, mais aujourd’hui un projet 100% original et non référencé ça n’existe plus… Donc autant assumer ses références et les jouer à fond (sans tomber dans le plagiat) plutôt que de les récuser vainement.

Livraddict : J’ai été étonné de voir votre livre dans une collection jeunesse et certaines librairies le rangent en rayon jeunesse…
Frédéric Mars : NON STOP a été publié par Black Moon justement parce que cette maison voulait élargir le spectre de ses publications, et « grandir avec ses lecteurs ». C’est bien un thriller adulte, et si certains libraires l’ont classé en jeunesse… c’est qu’ils ont mal écouté les consignes du diffuseur, et qu’ils ont « bêtement » appliqué l’équation : BM = jeunesse ! Mais ils vont devoir s’y habituer car BM a bien l’intention de poursuivre dans cette voie, avec moi et d’autres auteurs aussi.

Pour voir l’interview complète, c’est par ici

Author

Les pipelettes en parlent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *