Kate Daniels : enfin !!

Kate Daniels : enfin !!

Le 18 novembre, Milady rééditera les trois premiers tomes de la série Kate Daniels. Et surtout le très attendu quatrième tome Blessure magique (voir ci-contre). Tout ça, dans un bel emballage revu et corrigé.
N’attendez surtout pas pour vous jeter sur cette série géniale, qui n’avait malheureusement pas su trouver son public à la première parution, faute semble-t-il, à une couverture un brin kitsch.

« M’enfin ! vos parents vous ont pas appris que l’habit ne fait pas le moine ! »
Kate Daniels c’est d’abord une histoire originale, dans un monde alternant entre magie et technologie, avec un scénario fouillé. Mais c’est aussi une héroïne forte, accompagnée d’une galerie de personnages plus excellents les uns que les autres, de l’action, du suspense, de la romance… C’est drôle, c’est vif, bref ! A dévorer d’urgence !

Un conseil : n’attendez plus pour vous jeter dessus dés sa sortie !

Synopsis : Atlanta serait un endroit agréable à vivre, s’il n’y avait pas les vagues magiques. Quand la magie est en hausse, les mages voyous jettent leurs sorts et des monstres apparaissent, tandis que les armes refusent de tirer et les voitures de démarrer. Puis la technologie revient et la magie s’estompe de façon aussi imprévisible qu’elle est venue.
Kate Daniels travaille pour l’Ordre des Chevaliers de l’aide Miséricordieux, officiellement en tant qu’agent de liaison avec la guilde des mercenaires. Officieusement, elle nettoie les problèmes paranormaux dont personne ne veut s’occuper, surtout si ils impliquent la communauté métamorphe d’Atlanta.
Quand elle est appelée pour enquêter sur un combat à la Steel Horse, un bar à mi-chemin entre les territoires des métamorphes et des nécromanciens, Kate découvre rapidement qu’il y a un nouveau joueur en ville. Quelqu’un qui arpente la terre depuis des milliers d’années, et qui est partit à la guerre au côté de son père.
Cet ennemi est peut être trop dur à gérer, même pour Kate et Curran, le Seigneur des Bêtes. Parce que cette fois-ci, Kate aura affaire à sa famille…

Lire la chronique du tome 4

Author

Les pipelettes en parlent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *