Ceux du dehors / Catherine Loiseau

Ceux du dehors / Catherine Loiseau

Couverture de Ceux du dehors, t.2, KérysKerys, Tome 2

Plus de six mois ont passé depuis la victoire des humains sur les Abominations et la clôture de toutes les failles.
Kerys goûte la paix retrouvée ; Honoré Rocheclaire et Artémise Bouquet convolent en justes noces. La fête sera courte : le moment est venu de secourir Érika Zhaan, retenue prisonnière dans une faille à proximité de Sainte-Victoire. Au cours de leur incursion en territoire ennemi, les mercuriens découvrent l’ampleur de la menace. Les Abominations n’ont pas décidé de passer leur chemin, au contraire, elles semblent avoir trouvé un appui inattendu chez certains humains : les individualistes. Ces nouveaux alliés semblent avoir pour but d’abattre à la fois le gouvernement et les brigades du mercure.
Face à ces menaces, Honoré, Artémise, Erika et les mercuriens vont devoir rivaliser d’ingéniosité et courage…

Avis : Honoré, Artémise et Erika m’ont accompagnée cet été sur les routes anglaises, apportant encore plus de dépaysement et d’aventure à mes vacances. Pas de répits pour nos héros, j’ai repris l’histoire (presque) là où je l’avais laissée. Les 6 mois qui se sont écoulés n’ont pas été de tout repos pour les protagonistes : tandis qu’Erika subit tortures et interrogatoires, Artémise et Honoré élaborent un plan pour la délivrer, tout en se jurant amour et fidélité.

Très vite, l’équipe est reconstituée et le sauvetage va apporter son lot de découvertes et d’informations sur les Abominations. C’est ce point que j’ai le plus apprécié : l’enchaînement des intrigues et ce, dès le début. On ne perd pas de temps à reprendre des éléments du tome précédent. Comme dans Ceux du mercure, Catherine Loiseau plonge directement dans l’histoire et l’action.

Tout au long de ce deuxième tome, les personnages vont progresser sous l’influence discrète du commissaire Simonet (mon préféré). Je pense à Léo, jeune femme timide mais extrêmement intelligente, qui va prendre la tête du groupe de scientifiques. Ou encore à Artémise, médecin réservé, qui ne veut pas rester dans l’ombre mais plonger dans l’action. A Erika, brisée par sa captivité qui, au fil des pages, va reprendre du poil de la bête. Et enfin, à Ripley, l’androïde qui devient plus humain que certains.

Ceux du dehors est un tome résolument tourné vers la femme et ses capacités dans un monde masculin et violent. Un tome où elles s’affirment, s’engagent, décident de leur avenir et de celui de leur pays.

L‘intrigue aussi progresse. On en apprend plus sur les Abominations et leurs motivations. Désireuses d’échapper à une menace plus grande qu’elles, elles sont prêtes à tout pour réunir les pièces nécessaires à leur plan à travers différents univers, entraînant dans leur sillon quelques uns de nos héros. J’espère que la rencontre entre Honoré et Delpierre ne s’arrêtera pas à ce second tome et que les deux hommes se retrouveront dans un univers ou dans l’autre.

L’apparition d’Abriel Dondelange quant à lui ouvre des perspectives pour la suite. Les forces s’équilibrent, les lignes entre les deux camps s’effacent, les tensions se renforcent avec les extrémistes qui se dévoilent. Abriel est-il aussi « ami » qu’il le prétend ? Souhaite-t-il vraiment aider nos héros ? Sa présence va en tout cas attiser les scènes d’action et souder certains personnages.

Enfin, si Ceux du dehors nous fait faire un bon dans l’intrigue et l’action, c’est aussi un tome riche d’émotion et de nostalgie. L’affection que se porte le trio Honoré / Erika / Artémise est très forte et amène chacun de ces personnages à prendre soin des autres au risque d’y laisser des plumes.
J’ai été très touchée par Ripley qui a perdu son créateur Maximilien Rocheclaire et qui poursuit sa mission tout en devant faire face à des nouvelles sensations la rendant plus humaine, mais pas plus fragile qu’auparavant.
Et Simonet, patriarche de l’équipe, qui soutient son équipe tout en se faisant du soucis pour chacun d’entre eux, cherchant à les préparer pour un avenir dont il pourrait être absent.

Toutes ses aventures et émotions, je les ai  également lues avec plaisir grâce à la plume de  Catherine Loiseau. Riche en descriptions à la fois des paysages, des personnages et des sentiments, mais également par le vocabulaire utilisé qui m’a plongé d’office dans l’univers steampunk de ce roman.

Le tome 3 promet un beau feu d’artifice !

Roman publié par le collectif indépendant Hydralune

 

Alors… tenté ?

Ce livre vous intéresse et vous souhaitez soutenir le blog ? Passez par un des liens Fnac ci-dessous pour votre achat, cela ne vous coûtera pas plus cher et permettra d’aider à financer le blog (en savoir plus) :

Ebook

4 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *