Serial Watcher | Juillet – Septembre 2018

Serial Watcher | Juillet – Septembre 2018


Westworld | Saison 2
Série créée par Jonathan Nolan et Lisa Joy (2016)
Avec Evan Rachel Wood, Thandie Newton, Jeffrey Wright, Ed Harris…
Série américaine – En cours
Genre : SF
Format : 10×58’
Avis : Excellent ! Une saison encore meilleure que la première. Bien que ce soit toujours aussi violent, et qu’il y ait toujours autant de questions éthiques, le fait que les robots se rebellent, qu’ils soient désormais en mesure d’agir, rend le show moins glauque. C’est en partie ce qui m’a fait préférer cette saison, car la première m’avait mis assez mal à l’aise.
Le Parc n’a pas encore livré tous ses secrets et Ford continue de manipuler dans l’ombre ! Son dessein était si grand qu’on peine encore à en voir toutes les ramifications. La fin de la saison est pleine de révélations à ce sujet, et c’est terrifiant comme il se doit, et tout à fait amoral.
Cette saison traite des thèmes de l’obsession, de l’identité, du libre arbitre et des hommes qui jouent à se prendre pour Dieu.
On voit un peu d’autres Parcs (le Japon médiéval et l’Afrique Coloniale) mais les grands espaces du Far West restent magnifiques et semblent comme une déchirure face à la violence des hommes.
Avec son esthétique toujours aussi travaillé, Westworld est vraiment une série visuellement très impressionnante.


 


The handmaid’s tale | Saison 2
Série créée par Bruce Miller (2017)
Avec Elisabeth Moss, Joseph Fiennes, Yvonne Strahovski, Max Minghella..
Série américaine – En cours
Genre : Anticipation
Format : 13×55’
Avis: La série prend son envol seule puisqu’elle s’affranchit du roman de Margaret Atwood, qui se terminait au même endroit que la saison 1. Je ne sais pas si c’est dû à ça, mais bien que j’ai trouvé cette saison sympa, elle a aussi été pour moi moins forte que la première. J’ai ressenti des longueurs à plusieurs moments du show.
La série continue toutefois à procurer des moments très forts comme avec la scène particulièrement émouvante où toutes les servantes se révèlent leurs véritables noms au marché.
Cette saison met également l’accent sur Serena et c’est très réussi. C’est un personnage vraiment intéressant, et très complexe. Elle n’a vraiment pas le caractère pour se contenter de faire la potiche à la maison ! J’ai vraiment envie de la voir évoluer. Son personnage est une grande réussite du show, et l’actrice l’incarne particulièrement bien (mais tous les acteurs sont excellents).
La fin toutefois m’a laissée un peu dubitative car je ne vois pas bien ce que June espère pouvoir faire, mais je serai bien sûr au rendez-vous pour le découvrir 🙂


 


Mensonges | Saison 1
Série créée par Gilles Desjardins (2014)
Avec Fanny Mallette, Éric Bruneau, Sylvain Marcel, Mélissa Désormeaux-Poulin…
Série canadienne – En cours
Genre : Policier
Format : 10×42’
Avis : Une série policière assez classique mais plaisante à suivre. Son originalité tient au fait que l’on sort très peu des bureaux, 90% de l’enquête se passant dans la salle d’interrogatoire. L’héroïne, Fanny Beauchemin, est traumatisée par le suicide de sa mère enfant, elle a peur du sang, mais est très forte pour faire parler les suspects. Elle fait équipe avec Bob Crépault, un sergent débonnaire, qui mène les investigations sur le terrain, et Maxime Moreli, pour le soutien technique. Ce dernier a ses propres démons, suite à l’enlèvement de son frère enfant.


 


The librarians | Saison 4
Série créée par John Rogers
Avec Rebecca Romijn, Christian Kane, Lindy Booth, John Kim…
Série américaine – Terminée
Genre : SF, aventure
Format : 12×42’
Avis : Triste de dire au revoir à Flynn Carson et à son équipe de bibliothécaires complètement déjantés ! Même s’il faut reconnaître que ce n’était pas la meilleure des saisons ! Il y a quelques longueurs et les épisodes n’étaient pas aussi drôles qu’ils savent l’être. Mais la bibliothèque est en danger, et les héros doivent affronter leur plus grande mission : la sauver !
On y voit le retour d’un ancien personnage, Nicole Noone. Elle était le Gardien de Flynn dans le premier téléfilm, Les mystères de la lance sacrée. Le rôle est repris par Rachel Nichols alors qu’il était interprété par Sonya Walger dans le film.


 


Glitch | Saison 2Logo du challenge series
Série créée par Tony Ayres et Louise Fox (2015)
Avec Patrick Brammall, Ned Dennehy, Rodger Corser, Emma Booth…
Série australienne – En cours
Genre : SF
Format : 6×55’
Avis : Une saison 2 qui s’est fait attendre, mais alors ça valait le coup ! Toujours aussi mystérieuse que la première, mais plus rythmée, on ne s’ennuie pas une minute pendant les 6 petits épisodes qui la composent.
On en apprend plus sur les vies passées de nos personnages, Kirsty, Charlie, William et John. De nouveaux personnages entrent en jeu et un genre de « contre-mesure » semble voir le jour avec de nouveaux revenants pas très sympathiques. Est-ce la nature qui essaie de remettre les choses en ordre ?
Quelques questions de la première saison trouvent leurs réponses, mais tout est loin d’être résolu. Il y a toujours autant de mystères sur le pourquoi du retour, et sur certains personnages aux motifs troubles. J’ai adoré !
Et cerise sur le gâteau, j’ai eu le plaisir de voir Luke Arnold intégrer le cast (Silver dans Black Sails).


The americans | Saison 5
Série créée par Joe Weisberg (2013)
Avec Matthew Rhys, Keri Russell, Noah Emmerich, Susan Misner…
Série américaine – Terminée
Genre : Historique
Format : 13×50’
Avis : The americans est une série que j’apprécie particulièrement, mais le début de cette saison a eu beaucoup de mal à me convaincre. Les premiers épisodes sont lents, il ne s’y passait pas grand-chose et j’étais assez déçue de l’utilisation qui était faite du fils de Philip. Résultat, j’ai mis la saison en pause pendant… 1 an ! Lorsque je l’ai repris cet été, je ne sais si c’est parce que le moment était meilleur, ou parce que la saison décollait enfin, mais j’ai retrouvé tout le plaisir auquel cette série m’avait habitué, et j’ai enchainé les épisodes ! cela devient vraiment difficile pour Elizabeth et Philip : gérer leur double vie, les mensonges, la manipulation, devoir jouer au couple avec d’autres personnes… La tension et le danger sont de retour, et notamment avec une mission d’infiltration qu’ils auraient pensé de routine et qui va particulièrement mal tourner. Paige continue d’essayer de gérer la vérité sur ses parents, et si elle sait qu’il lui faudra désormais mentir à tout le monde, elle n’est pas vraiment préparée aux changements que cela induira dans ses relations avec les autres, et à certaines révélations pas très agréables. Nous continuons également à suivre Oleg en Russie et nous y retrouvons Martha, on apprend ce qu’elle est devenue et comment elle s’acclimate à sa nouvelle vie. Ça sent la fin, et je suis triste de savoir que la suivante sera la dernière ! J’espère une fin digne de ce nom pour cette série riche.


 


Picnic at Hanging Rock | Saison 1
Une série créée par Beatrix Christian (2018)
Avec Natalie Dormer, Lily Sullivan, Samara Weaving, Jonny Pasvolsky…
Série Australienne – Terminée
Genre : Drama, Mystère
Format : 6×52’
Adapté du roman de Joan Lindsay
Avis : Très déçue par cette mini-série ! Et ma déception peut se résumer en une phrase : tout ça pour ça ?!! Pourtant la série avait plutôt bien commencé, elle est très mystérieuse, l’atmosphère est étrange et un peu étouffante, les personnages sont ambigus et complexes. Mais la fin vient tout gâcher. Là où on aurait pu avoir un final en apothéose, avec retournement de situation et révélations fracassantes… on repart la queue entre les jambes…


 


Dix pour cent | Saisons 1 & 2
Créée par Fanny Herrero
Avec Camille Cottin, Thibault de Montalembert, Liliane Rovère, Grégory Montel…
Série française – En cours
Genre : Comédie
Format : 6×52’
Avis : Gros coup de cœur pour cette série française ! Cela faisait longtemps que j’avais envie de la voir et je ne regrette pas de m’y être enfin mis ! On y suit les tribulations d’un cabinet d’agents de stars, et on y voit donc à chaque nouvel épisode un acteur qui joue son propre rôle, n’hésitant pas à jouer avec son image, de Cécile de France à Juliette Binoche, en passant par Joey Star ou Fabrice Lucchini. Les personnages doivent jongler entre les desideratas de leurs clients et leurs problèmes personnels, dans un métier où on se laisse très facilement bouffer par son boulot. C’est frais, drôle, piquant et les personnages sont attachants. Mention spéciale pour Camille Cottin, absolument impayable dans son rôle. À voir absolument.


 


Motive | Saisons 1 à 4Logo du challenge series
Série créée par Daniel Cerone (2013)
Avec Kristin Lehman, Louis Ferreira, Lauren Holly, Roger Cross…
Série canadienne – Terminée
Genre : Policier
Format : 13×42
Avis : J’ai enchaîné cet été les épisodes de cette série policière qui trouve son originalité dans sa narration : on y suit en effet en parallèle, le meurtrier et sa victime, dans des scènes qui nous mènent peu à peu au jour fatal, et les policiers chargés de résoudre le crime. Ce parti pris donne beaucoup de dynamisme aux épisodes, et même si toutes les intrigues ne sont pas du même niveau, elles étaient généralement très plaisantes à suivre. J’ai également beaucoup aimé les personnages, et particulièrement l’héroïne, frondeuse et grande gueule. Elle apportait une bonne dose d’humour au show. Cette série est somme toute assez classique mais m’a beaucoup plu.


 


Sharp objects | Saison 1
Série créée par Marti Noxon (2018)
Avec Amy Adams, Patricia Clarkson, Eliza Scanlen, Chris Messina…
Série Américaine – Terminée
Genre : Drama
Format : 8×60’
Adapté du roman de Gillian Flynn
Avis : La série a très bien su adapter le roman de Gillian Flynn, en faisant ressortir l’atmosphère poisseuse. Comme souvent dans les adaptations ils ont pris quelques libertés, certaines curieuses (la ville où Camille travaille a été changée) d’autres inévitables. Le livre se déroulant de l’unique point de vue de l’héroïne, de nombreuses scènes autour des autres personnages ont été rajoutées, mais cela reste cohérent à l’esprit initial. Le seul changement Parallèlement, certains dialogues ont été exactement reproduits. Amy Adams, toute en retenue, incarne très bien cet être torturé porté sur l’autodestruction. La série s’intéresse un peu plus aux meurtres de Wind Gap que le roman, mais le sujet principal reste la souffrance psychologique, cette famille dysfonctionnelle et ces femmes toxiques.
J’aurais toutefois un peu plus apprécié mon visionnage si je n’avais pas lu le roman juste avant.


logo du rendez-vous serical watcher

8 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *