Avis à mon exécuteur / Romain Slocombe

Avis à mon exécuteur / Romain Slocombe

Couverture de Avis à mon exécuteur de Romain SlocombeLundi 10 février 1941, le corps de Victor Krebnitsky est découvert dans sa chambre d’hôtel à Washington. Les conclusions de l’enquête confirment les apparences : un suicide. Dissimulé dans ses lettres à ses proches, l’avertissement de Victor est pourtant clair : « Si on me trouve mort, c’est que j’aurai été assassiné. »
Mais l’illusion doit perdurer, car si les purges staliniennes l’ont rattrapé, la femme et le jeune fils de l’ancien agent du NKVD peuvent encore survivre. Et avec eux, son dernier message, leur assurance vie : Le Grand Mensonge, le récit de son existence au service du tyran russe.
Des mots dont le pouvoir surpasse celui des armes.

Avis : Par un heureux hasard, je me suis laissée tenter par Avis à mon exécuteur, aux Quais du polar 2018. Parce que Romain Slocombe était passionnant lors d’une des conférences où nous sommes allées, et parce qu’un titre pareil, ça ne se refuse pas !

Si j’ai été déçue par l’avalanche de noms, de numéro, de noms de codes et de sous-entendus, je n’en ai pas moins appréciée cette saga passionnante.
On y suit Victor Krebnitsky, de son engagement pour la libération des masses de l’oppression des riches à sa déception et sa déchéance au sein du parti communiste russe.
S’il est retrouvé « suicidé », ses proches savent ce qu’il en est : il a bien été rattrapé par les tueurs du NKVD.

La tension que Romain Slocombe nous transmet est superbement profonde et presque palpable. La peur de trop en dire et pas aux bonnes personnes, de devoir se surveiller, de planifier chaque geste, chaque parole, chaque regard est flippante et malsaine à souhait. Si vous avez vu La vie des autres, ce que l’on y ressent est un « pouillème » de la peur viscérale que j’ai ressenti pour le narrateur dans cet Avis à mon exécuteur.

Ma découverte du système d’informateurs et de tueurs de la Russie des années 30 est une révélation. Les infiltrations à tous les niveaux et dans tous les pays ; la main mise sur des informations primordiales ou des capitaux étrangers ; et enfin la propagande ultra perfectionnée en URSS, sont d’une rigueur et d’une effroyable efficacité. Le narrateur nous plonge dans cette folie furieuse où chacun est tour à tour le chasseur ou le chassé, mais parfois ce n’est qu’un leurre…

Mi 1984 d’Orwell, mi Romain Gary pour le romanesque, Avis à mon exécuteur est un très bon thriller historique.

Roman publié aux éditions Pocket

 

Je me fais mon avis

Ce livre vous intéresse et vous souhaitez soutenir le blog ? Passez par un des liens Fnac ci-dessous pour votre achat, cela ne vous coûtera pas plus cher et permettra d’aider à financer le blog (en savoir plus) :

Poche Broché Ebook

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *