La vie sexuelle des super-héros / Marco Mancassola

La vie sexuelle des super-héros / Marco Mancassola

couverture du roman La vie sexuelle des super-héros de Marco MancassolaÀ New York, au début du vingt et unième siècle, les super-héros sont fatigués : Superman, Batman et les autres ont raccroché les gants, ils sont devenus des hommes et des femmes d’affaires à succès, des vedettes des médias et du spectacle, et ont tous renoncé à leurs super-pouvoirs. Dès lors, qui peut bien vouloir les éliminer un par un ? Car après Robin, l’assistant et ancien amant de Batman, un mystérieux groupe de tueurs menace d’autres cibles. Comme ce dernier, Mister Fantastic et Mystique reçoivent eux aussi d’étranges messages d’adieu, et il semble bien que ce soit dans leur vie privée et leurs comportements sexuels qu’on veuille les frapper. Le détective Dennis De Villa mène l’enquête, tandis que son frère Bruce, journaliste, couvre les événements. Mais ne faut-il chercher ailleurs, quelque part dans leur enfance commune, ce qui les relie à ces super-héros si fragiles ?

Avis : Quelle déception ! La vie sexuelle des super-héros signe la fin de mon (super) enchainement de livres énormissimes ! Ce n’est pas que j’ai détesté ce roman, c’est qu’il est très lent à tout mettre en place.

Le livre premier sur Mister Fantastic est d’une lenteur de tortue et ne nous emmène que peu dans la perversion, mais bien dans le monde vieillissant des super-héros… Il y a tout de même quelques passages lumineux avec des belles descriptions de l’amour passion. Il y a de merveilleux passages d’humour avec Ben, l’homme pierre. Il y a un regain d’intérêt avec la mort de son fils.

Le livre deuxième est un peu plus rythmé et violent et… écœurant ! Je me doutais que l’homme en noir, Batman serait bien dark et son coté gay peut être accentué, mais là c’est juste triste et moche. La petitesse du personnage n’est même pas risible. En revanche, son meurtre est pas mal car il assume tout et résume bien la vie du triste personnage.

Avec le livre troisième en revanche, j’ai eu une très bonne surprise. On part dans le passé et on rencontre la mère des frères Villa. Elle aurait pu faire de grandes choses, mais a quelque peu gâché son pouvoir… Je ne vous en dirai pas plus, mais c’est beau, frais et aussi riquiqui et laid, si si, tout ça en même temps !

Pour le Livre sur Mystique, c’est assez étrange d’être agacée, et simultanément agréablement surprise par la tournure des événements de la vie de cette super-héroïne. Elle n’est pas dévoyée, elle est même un peu plate (sexuellement parlant, pas physiquement) mais l’émission qu’elle présente et le suspense qui entoure la façon dont elle va mourir m’ont beaucoup plu.

L’épilogue est surprenant avec un Superman de 80 ans qui lui, croit encore aux supers pouvoirs et crée une école de super héros.

Il y a de très bonnes idées dans La vie sexuelle des super-héros. Il y un traitement vraiment intéressant de ce que l’on s’imagine sur les super héros, de ce que l’on croit savoir et de leur visions du monde et de leurs contributions. Il y a des perversions que je ne vais pas pouvoir oublier de sitôt, malheureusement… Dommage donc, que ce livre soit si long à décoller…

Roman publié aux éditions Gallimard – Traduit de l’italien par Vincent Raynaud

 

Je me fais mon propre avis

Ce livre vous intéresse et vous souhaitez soutenir le blog ? Passez par un des liens Fnac ci-dessous pour votre achat, c’est sans frais supplémentaires pour vous et permettra d’aider à financer le blog (en savoir plus) :

Poche Broché Ebook

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *