L’étincelle sous la glace / Ilona Andrews

L’étincelle sous la glace / Ilona Andrews

couverture du roman l'étincelle sous la glace de Ilona Andrews

Dynasties, Tome 2

Après une longue cavale, le tueur Jeff Caldwell a enfin été arrêté. Or les policiers l’interrogent en vain et l’une de ses victimes manque toujours à l’appel : Amy Madrid, une fillette de sept ans. Déterminée à lever le voile sur ce mystère, Nevada Baylor, détective professionnelle, décide de mener sa propre enquête. Car elle a le pouvoir de détecter les mensonges et d’obtenir la vérité, y compris quand on cherche à la lui cacher… Cependant, lorsqu’un client la sollicite, espérant lui confier une nouvelle mission, Nevada reconnaît qu’un peu d’aide serait la bienvenue. Le puissant et séduisant Mad Rogan accepterait-il d’unir ses forces aux siennes ?

Avis : D’Ilona Andrews, je suis fan de la série Kate Daniels. Bien que distrayant, le premier tome de cette nouvelle série ne m’avait pas complètement convaincue, et je me suis même rendue compte à la lecture de L’étincelle sous la glace, qu’il ne m’en restait plus beaucoup de souvenirs, alors que ma lecture ne datait que de quelques mois.

Nous retrouvons cette fois Nevada alors qu’elle est engagée pour enquêter sur le meurtre brutal de la femme d’une de ses connaissances. Avec 2 de ses collègues avocats, elle a été victime d’une fusillade lors d’une réunion de travail, mais son employeur nie farouchement toute implication.

L’intrigue est dynamique et sans temps mort. Pas le temps de s’ennuyer entre les découvertes et les nombreuses attaques que subissent Nevada et sa famille. Car cette affaire est liée aux Maisons, à leurs luttes de pouvoir et au complot que l’on avait entrevu dans le tome 1. Nevada ne tarde d’ailleurs pas à retrouver Rogan, qui avait continué de suivre ses propres pistes.

Le couple Andrews s’est un peu calmé sur les envolées lyriques autour de ce personnage et cela fait du bien ! L’évolution de sa relation avec Nevada reste néanmoins bien sûr toujours un point important de l’histoire. La famille de cette dernière est également à nouveau de la partie et cela apporte vraiment de la fraîcheur à l’ensemble. On en découvre d’ailleurs plus sur ses membres et leur passé, et l’on peut être sûr que cela aura des implications dans le futur.

L’étincelle sous la glace se lit vite et avec plaisir, et je l’ai trouvé un niveau au-dessus du précédent. Ne vous fiez pas au résumé éditeur plutôt pourri et pas vraiment fidèle à l’histoire. Dynasties reste toutefois une série « juste » distrayante, qui ne parvient pas à m’emporter et m’impliquer comme les Kate.

Roman publié aux éditions J’ai lu (Crépuscule) – Traduit de l’anglais par Guillaume Le Pennec

 

Je me fais mon propre avis

Ce livre vous intéresse et vous souhaitez soutenir le blog ? Passez par un des liens Fnac ci-dessous pour votre achat, cela ne vous coûtera pas plus cher et permettra d’aider à financer le blog (en savoir plus) :

Poche Ebook VO

4 comments

  • Pauline

    La série me plaît bien pour le moment même si comme toi, j’ai toujours une préférence pour Kate.
    Mais là on est dans un autre registre et je trouve ça pas mal non plus.
    C’est pas souvent qu’un auteur me plait d’une saga à une autre.

    Reply
  • AH mince dommage que ça ne marche pas aussi bien. C’est plutot sa série SF qui ne m’emporte pas autant. J’aime bien mais voilà. Par contre c’est vrai que j’ai adoré les 3 tomes de celle ci. Mais c’est vrai que je ne compare pas tant celle ci c’est un peu différent. C’est aussi peut-être pour ça.

    Reply
    • Zina

      Au début j’étais pas partie pour comparer, mais au fur et à mesure que j’ai avancé dans la série, j’ai pas pu m’en empêcher.
      C’est quoi sa série sf ? ça me dit rien…

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *