Ceux qui vivent cachés / Roxane Dambre

Ceux qui vivent cachés / Roxane Dambre

couverture de ceux qui vivent cachés de roxane dambreScorpi, Tome 2

Depuis qu’elle vit au manoir Scorpi, Charlotte découvre un nouveau monde. S’il n’y avait que son fiancé Adam et sa singulière famille de tueurs à gages, et surtout son formidable petit frère Elias, les journées seraient déjà bien remplies. Mais il y a aussi toutes les créatures du manoir, qui s’efforcent de ressembler à des humains pour faire plaisir à Charlotte… et échouent toujours à un moment ou à un autre. Charlotte ne sait plus si elle doit trembler ou rire, mais elle les adore ! Pourtant, un jour de septembre, leur nouvelle vie bascule dans l’angoisse. Un homme, dit le Chasseur, a entrepris de traquer et d’éliminer les créatures. Adam lui-même le redoute, et est contraint de se cacher avec tous les siens. Seule Charlotte a la capacité d’agir, l’homme ne lui fera aucun mal puisqu’elle est humaine. Sauf que, précisément, en tant qu’humaine, c’est elle la plus faible de tous ! Il y a fort longtemps, Charlotte a entendu dire que les légendes naissent toujours d’un malentendu. Eh bien, elle ne va pas tarder à en avoir la preuve.

Avis : J’avais passé un bon moment avec le premier tome de cette trilogie, qui m’avait surtout marquée par son humour, c’est donc assez rapidement que j’ai enchaîné avec Ceux qui vivent cachés. Et si Roxane Dambre nous offre ici une intrigue un peu plus élaborée, elle est aussi beaucoup moins drôle, ce que j’ai beaucoup regretté.

Charlotte vit désormais au Manoir Scorpi. En plus de tenir la comptabilité de son fiancé de tueur à gages, elle s’investit dans une association d’aide à l’enfance mal logée. C’est en revenant de l’une de ses permanences qu’elle va tomber sur un drôle d’oiseau qui, la reconnaissant comme une Scorpi, la supplie de l’aider avant de s’enfuir, face à des poursuivants très inamicaux. C’est ainsi que Charlotte va apprendre que les créatures de l’ombre ont leur propre prédateur. Un Geistjäger est en ville et dans son sillage, se trouve toujours un charnier.

Nous retrouvons ici tous les personnages connus, le Manoir Scorpi au grand complet, l’inspecteur Ballard, que l’on pourrait rebaptiser « L’homme qui tombe à pic », et quelques nouvelles têtes, humaines, avec les nouveaux amis de Charlotte, et surnaturelles, Roxane Dambre agrandissant son bestiaire. Mais pas assez, vraiment pas assez d’Elias.

Le rythme de Ceux qui vivent cachés est un peu lent. Long à démarrer au début, l’auteure prenant le temps de replacer ses personnages, puis ceux-ci se retrouvant figés dans l’attente et le besoin de ne pas se faire remarquer face au Geistjäger. Le dernier tiers est plus dynamique, les évènements s’accélérant. Mais comme je le disais en introduction, je n’ai pas assez ri. Il y a encore quelques bonnes répliques, et j’ai souvent souri, mais je regrette mes éclats de rire du premier.

Roman publié aux éditions Calman-Lévy

logo du challenge prix litteraires en sfff
 

Alors… tenté ?

Ce livre vous intéresse et vous souhaitez soutenir le blog ? Passez par un des liens Fnac ci-dessous pour votre achat, cela ne vous coûtera pas plus cher et permettra d’aider à financer le blog (en savoir plus) :

Poche Broché

4 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *