Serial Watcher | Janvier – Mars 2018

Serial Watcher | Janvier – Mars 2018

D’après une expression courante outre-Atlantique, Serial watcher est un nouveau rendez-vous trimestriel qui consiste à présenter les séries tv visionnées au cours des 3 derniers mois. Il ne portera que sur les saisons regardées en intégralité.
logo du rendez-vous serical watcher
 

The 100 | Saison 4 Logo du challenge series
Créée par Jason Rothenberg (2014)
Avec Eliza Taylor, Bob Morley, Marie Avgeropoulos, Christopher Larkin…
Série américaine – En cours
Genre : SF
Format : 13×42’
Avis : Une saison très décevante, que j’ai eu beaucoup de mal à suivre, et qui est pour moi la plus mauvaise de celles diffusées jusqu’à présent. Elle était dans mon challenge séries alors je suis allée au bout, mais j’ai pensé presque tout le long que ce serait la dernière.
Ce désamour vient principalement des personnages, que j’ai trouvés assez imbuvables. Malgré ses grandes déclarations humanistes, Clarke n’hésite jamais très longtemps avant de tuer quelqu’un. Jasper est insupportable. Et les autres sont à l’avenant. Même Abby. Tout le scénario tourne en rond et ne montre que la mesquinerie des héros.
L’intrigue fait pourtant un sacré ménage et de nombreux protagonistes ne survivront pas à cette saison. Certains que je regretterais (et il n’y en a plus beaucoup qui me plaisent…) et d’autres qui restent alors que j’aurais bien voulu les voir y passer (série cruelle !). Dans les bons, il y a Octavia, un des rares personnages qui reste intéressant. Il y a pas mal de changement autour d’elle cette saison et j’espère qu’elle ne me décevra pas dans la suite ! Car oui, je vais malgré tout regarder…
Il y a tout de même quelques bons épisodes (le Conclave) mais c’est surtout la fin qui a su attiser ma curiosité. L’ellipse était facile et attendue mais elle a le mérite de redistribuer les cartes et peut-être de repartir sur de meilleures bases. Je vais donc redonner une chance à la série. Oui, je suis faible ^^


 


Altered carbon | Saison 1
Créée par Laeta Kalogridis (2018)
Avec Joel Kinnaman, Martha Higareda, Will Yun Lee, James Purefoy…
Série américaine
Genre : SF
Format : 10×55’
Basé sur le roman éponyme de Richard Mogan
Avis : J’avais eu un gros coup de cœur pour le livre, je ne pouvais donc passer à côté de la série. Et je dois dire que même si j’ai passé un bon moment devant ces 10 épisodes, je n’en suis pas ressortie aussi enthousiaste que ce que j’en attendais. Mais je pense que c’est dû (au moins en partie) au fait que justement, je connaissais déjà le livre, et qu’il n’y avait donc pas réellement de surprises pour moi ici. L’univers comme l’intrigue m’étaient connues.
L’univers est très fidèle au roman et très bien rendu. Le visuel est une grande réussite de ce show et l’aspect cyber-punk est hyper sympa. De ce que je me souviens, l’intrigue respecte globalement celle du livre. J’aurais toutefois aimé pouvoir vérifier certains points dans mon édition, mais c’est là qu’on se confronte aux limites du ebook :/
J’ai trouvé les acteurs très bien, particulièrement Kinnaman qui incarne un Kovacs habité et Purefoy, visqueux à souhait. Mention spéciale à Chris Conner pour son rôle du gérant de l’hôtel où Kovacs a ses quartiers, excellent dans son rôle d’IA dévoué et collet monté ! Seule Dichen Lachman ne m’a pas convaincue, il y avait quelque chose de faux dans son personnage.


 


Boardwalk Empire | Saison 3 Logo du challenge series
Créée par Martin Scorsese et Terence Winter (2010)
Avec Steve Buscemi, Kelly Macdonald, Michael Shannon, Stephen Graham…
Série américaine – Terminée
Genre : Historique
Format : 12×50’
Avis : J’ai eu grand plaisir à retrouver cette série, malgré une petite inquiétude de départ suite à la mort de mon personnage préféré à la fin de la saison 2 !
Dans cette saison 3, on retrouve Bobby Canavale que les amateurs de Third watch reconnaitront sans aucun doute ! Gyp Rosetti est la nouvelle épine dans le flan de Nucky Thompson, et elle va le faire bien saigner ! Une saison à nouveau sous le signe des tensions, des conflits et de l’hémoglobine !
Bien que le côté gangster du show reste le plus important, la peinture de la société de l’époque n’est une nouvelle fois pas oubliée. C’est la condition féminine, sujet particulièrement sensible à Margaret, qui est cette fois mise en avant.
Je me suis trouvée un nouveau chouchou, mais apparemment il faut que j’arrête d’en avoir dans cette série, car ils trépassent systématiquement !! J’ai en tout cas hâte de poursuivre 🙂


 


Gone | Saison 1
Une série créée par Matt Lopez (2017)
Avec Chris Noth, Leven Rambin, Danny Pino, Tracie Thoms…
Série américano-française – En cours
Genre : Policier
Format : 12×42’
Adapté du roman Pourquoi moi de Chelsea Cain
Avis : Honnêtement cet énième cop-show mettant en son centre un enquêteur ne faisant pas partie des forces de l’ordre n’a rien d’original ou de particulièrement exceptionnel, pourtant j’ai passé un bon moment en le visionnant. Gone remplit la demande de base, distraire, et les épisodes sont généralement efficaces (même si pas tous de même qualité) et surtout, je me suis attachée aux personnages de Kick et Bishop.
Enfant, Kick a été enlevée et retenue prisonnière par son ravisseur pendant 5 ans. Cet évènement a façonné sa personnalité. Aujourd’hui, devenue une pro des armes à feu et du combat rapproché, l’agent du FBI qui l’avait retrouvée la recrute pour intégrer son équipe spécialisée dans les affaires d’enlèvements. Elle y fait équipe avec Bishop qui doit faire face à ses propres démons. À chaque épisode, une nouvelle affaire, avec en fil rouge les histoires personnelles de Kick et Bishop.
Le livre à l’air très différent de la série, j’aimerai bien le lire !
La série n’a pas encore été officiellement renouvelée.


 


Dark | Saison 1Logo du challenge series
Une série créée par Baran bo Odar (2017)
Avec Louis Hofmann, Maja Schöne, Oliver Masucci, Jördis Triebel…
Série allemande – En cours
Genre : Drama • Fantastique
Format : 10×50’
Avis : J’ai eu un peu de mal à rentrer dans cette drôle de série, qui a l’air de se chercher un peu au début : drame, policier ? Il m’a fallu attendre le 3e épisode, et que se révèle la dimension fantastique du show pour avoir le déclic.
En 2019, à Winden, petite ville d’Allemagne, un enfant de 11 ans disparait mystérieusement alors qu’il faisait une sortie en forêt avec son frère et ses amis. Cette disparition n’es pas sans rappeler celle déjà survenue 33 ans plus tôt, et va révéler les failles et secrets de 5 familles plus ou moins interconnectées entre elles. (En fait, ils sont 2 à disparaître : quelques mois plutôt un adolescent s’était déjà volatilisé, mais tout le monde à l’air de s’en moquer…)
Le graphisme de la série est particulièrement soigné, et l’atmosphère sombre et froide colle parfaitement à l’intrigue. Les créateurs ont déclarés que l’œuvre de Stephen King et Twin Peaks les avaient inspirés, et lorsque l’on regarde le show on sent en effet bien cette influence (sans avoir une impression de copie non plus) tant cette petit ville a ses côtés strange, ses faux-semblants et sa face cachée. Car les mystères et les questions sont présents en nombre, et la fin de la saison est loin de répondre à tous !
Les personnages sont très bien campés, que ce soit les enfants ou les adultes. En revanche, il y en a beaucoup et on les suit à différentes périodes de leur vie, il est donc très facile de se perdre. Personnellement cela m’a été très utile de visionner les premiers épisodes avec un trombinoscope à côté de moi, pour me rappeler qui était qui, et éviter ainsi d’être tout le temps larguée !
Au final une série très sympathique.


 


9-1-1 | Saison 1
Une série créée par Ryan Murphy et Brad Falchuk
Avec Angela Bassett, Peter Krause, Connie Britton, Kenneth Choi…
Série américaine – En cours
Genre : Drama • Médicale
Format : 10×42’
Avis : Après un pilote moyen, la série devient dans un premier temps, très addictive. Certains personnages sont très attachants et les intrigues dynamiques et prenantes. Le manque de personnages est toutefois vraiment regrettable : on suit 4 pompiers, 1 opératrice du 911 et 1 policière. Et c’est tout. Tous les autres sont des figurants (pas de noms, pas de lignes de dialogues, rien). Cela donne un côté artificiel et de carton-pâte au show. Même la flic n’a pas de partenaire, et je pense que c’est bien la première fois que je vois ça, alors qu’elle fait les patrouilles dans la grande ville de LA et non pas dans un petit patelin de 5OO habitants où il ne se passe jamais rien !
Étonnant aussi, la façon dont certains personnages se remettent facilement d’une très grave blessure à la tête…
Après l’addiction, un vague ennui m’a gagné. Si j’adore les personnages d’Abby (Connie Britton,  excellente) et Buck, les histoires des autres ne m’intéressent pas plus que ça. Pire, je n’aime pas le capitaine, et son histoire perso me pose un gros problème de moralité. Je pense d’ailleurs que c’est à Abby et Buck que je dois la partie « addictive » de mon ressenti. J’ai en plus trouvé la fin de saison décevante, je ne suis pas sûre du tout de continuer, surtout si mon perso préféré n’est plus là.
9-1-1 surfe sur la même vague que Third watch avant elle (le quotidien des équipes d’urgence), mais elle est pour l’instant loin d’égaler son modèle.

9 comments

  • Toujours pas vu Altered Carbon ou Dark, la première j’espère la voir cet été, la 2e je pense la garder pour le challenge séries de l’an prochain.

    Pour The 100, j’aime toujours la série mais je trouve aussi que Clarke a été imbuvable pendant une grande partie de la saison. Elle était plus supportable sur la fin. Pareil pour sa mère. La seule qui m’a vraiment plu c’est Octavia aussi qui a bien fait du chemin depuis le tout début de la série. Bon vu la fin du season finale, j’ai bien sûr hâte de voir la saison 5, heureusement il ne reste plus que quelques jours à attendre 🙂

    Reply
    • Zina

      Team Octavia ! elle a vraiment été mon perso préféré de cette saison ! Même si je suis très curieuse de voir la nouvelle saison, j’appréhende aussi : j’ai vu le trailer, et je savais qu’il voulait rebooter, mais j’espérais un peu plus de nouveautés, là j’ai l’impression qu’ils ont juste changés les rôles, mais que l’intrigue va vraiment être la même qu’au début de la série.

      Reply
      • C’est vrai qu’on a l’impression que ça va être un peu la même chose qu’en saison 1 avec les survivants de l’holocauste nucléaire en guise de Grounders.

        Reply
  • Altered Carbon, j’ai bien aimé. L’univers est bien mis en scène sur la base de mes souvenirs du livre, mais il me semblait qu’il était bien plus Bad-ass et violent le père Kovacs dans mes souvenirs.
    Il a été un peu édulcoré.
    De même, j’ai trouvé que dans la série, on s’intéressait un peu trop à la dimension « philosophique » de la révolte des Diplo, en oubliant un peu le pourquoi ce corps « Diplomatique » avait été créé.

    Cela reste une bonne série, mais j’avais, comme toi, préféré le livre.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *