Pale demon / Kim Harrison

Pale demon / Kim Harrison

Couverture de Pale Demon de Kim HarrisonRachel Morgan, Tome 9

Condemned to death for black magic and shunned, Rachel Morgan has three days to somehow get to the annual witches convention in San Francisco and clear her name. If she fails, the only way she can escape death is to live in the demonic ever after . . . for ever after.
Banned from the flight lists, Rachel teams up with elven tycoon Trent Kalamack, headed for the West Coast for her own mysterious business. But Rachel isn’t the only passanger along for the ride. Can a witch, an elf, a living vampire, and a pixy in one car survive for over 2,300 miles? And that’s not counting the assassin on their tail.
A fearsome demon walks the sunlight, freed after centuries of torment to slay the innocent and devour souls. But his ultimate prey is Rachel Morgan. While the powerful witch with nerves of steel will do whatever it takes to stay alive, even embracing her own demonic nature may not be enough to save her.

Avis : J’ai toujours beaucoup de plaisir à me plonger dans un roman de Kim Harrison, et à retrouver ses héros, Rachel, Jenks, Ivy et Trent. Pourtant, je dois dire que Pale demon n’a pas su cette fois complètement m’emporter.

Le roman se sépare en deux parties. Dans la première, nous suivons le périple de Rachel et Trent qui doivent rejoindre la Côte Ouest en voiture, chacun pour des raisons différentes. Rachel doit se rendre à son procès, où elle tentera de laver définitivement son nom face au Coven des sorciers. Trent quant à lui s’est engagé dans une mystérieuse quête elfique dont il ne veut rien dire. Heureusement pour eux ils ne seront pas seuls, car leur voyage sera semé d’embûches, ou devrais-je dire d’assassins bien décidés à les empêcher d’arriver à San Francisco vivants !

Passé le début, j’ai trouvé le récit assez longuet, les assauts subis par les héros ne parvenant pas vraiment à le dynamiser. Le personnage de Trent, que j’adore normalement, était assez exaspérant, et ses choix plus que discutables. Même si la fin révèle son plan global, les moyens employés sont tellement disproportionnés que ça donne à l’ensemble quelque chose d’artificiel.

La seconde partie est plus réussie. Elle se compose principalement du procès et de ses conséquences. Les choses se mettent enfin à bouger, et Kim Harrison poursuit l’évolution débutée dans les tomes précédents. J’ai été ravie de retrouver Al, qui est un personnage de plus en plus intéressant, et les intentions de Trent rachètent un peu son comportement aberrant. Les évènements qui se produisent ici vont achever de changer définitivement sa relation avec Rachel, et ce pour mon plus grand plaisir !

Malgré un tome un peu trop contemplatif à mon goût, et pas assez drôle – même les répliques de Jenks se sont faites rares – la fin pleine de tension de Pale demon a très bien su me donner envie de me précipiter sur le suivant, pour découvrir ce qu’il va se passer maintenant.

It wasn’t that the darkside was stronger, but that everything was the darkside. All magic was inherently wrong, and it was only us fooling ourseleves that some of it was good, some of it was bad. Magic… just was.

Roman publié aux éditions HarperCollins

Logo du challenge Read in english par Frankielogo du challenge abc imaginaire 2018

 

Soutenez le blog !

Ce livre vous intéresse et vous souhaitez soutenir le blog ? Passez par un des liens ci-dessous pour votre achat, cela ne vous coutera pas plus cher et permettra d’aider à financer le blog (en savoir plus) :

Poche Ebook

8 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *