Passager 23 / Sebastian Fitzek

Passager 23 / Sebastian Fitzek

Couverte de Passager 23 de Sebastian FitzekImaginez un lieu isolé.
Un lieu où disparaissent, année après année, des dizaines de personnes…
Sans laisser de trace. Un lieu rêvé pour des crimes parfaits.
Bienvenue à bord. La croisière ne fait que commencer…

Avis : Avec Passager 23 Sebastian Fitzek nous emmène dans le monde ultra-contrôlé des croisières et de leur honteux secret, soigneusement caché sous le tapis : chaque année, plusieurs dizaines de personnes disparaissent en pleine mer sans laisser de trace. Ces cruise victims sont généralement attribués à des suicides, mais dans des lieux si confinés, propices aux conflits… qui sait ce qui peut réellement arriver ?

Il y a 5 ans, la femme et le fils de Martin Schwartz ont disparu à bord du Sultan des mers. Alors qu’une vieille excentrique, passagère permanente du bateau, lui affirme avoir de nouveaux éléments, Martin se retrouve confronté à un nouveau mystère. Non pas une disparition, mais une réapparition : la petite Anouk, 11 ans, qui avait disparu 2 mois plus tôt avec sa mère a subitement réapparu au milieu d’un couloir, seule et visiblement traumatisée. Où était-elle cachée pendant ces 2 mois et que lui est-il arrivé ? Est-il possible que d’autres passagers aient également survécu ?

Sebastian Fitzek est un auteur de thriller qui connaît son affaire, et cela se voit. Les chapitres sont courts et efficaces, et nous font découvrir les différentes histoires qui composent Passager 23. Trop d’histoires ? Peut-être. Car les thématiques abordées ici sont multiples, et le roman aurait peut-être gagné à s’alléger de certaines. Mais comme je le disais, l’auteur connaît son affaire, et on ne s’ennuie pas une minute.

Et comme souvent, Fitzek en profite pour dénoncer l’horreur cachée. Quiconque a lu un de ses romans sait que sa plume est noire, la violence y est insidieuse, parfois rampante, parfois extrême. Dans Passager 23, elle nous surprend là où ne l’attend pas : au cœur même des familles. Le temps des révélations est inhabituellement long pour ce type de roman, mais c’est la partie que j’ai sans doute trouvé la plus intéressante, tant elles laissent pantois.

Attention, après avoir lu Passager 23, vous n’aurez plus envie de partir en croisière !

Roman publié aux éditions l’Archipel – Traduit de l’allemand par Céline Maurice

logo 4e edition challenge de la licorne
 

Alors… tenté ?

Ce livre vous intéresse et vous souhaitez soutenir le blog ? Passez par un des liens Fnac ci-dessous pour votre achat, cela ne vous coûtera pas plus cher et permettra d’aider à financer le blog (en savoir plus) :

Broché Ebook

21 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *