Le film de la semaine | Janvier – Février 2018

Le film de la semaine | Janvier – Février 2018

West Side Story (1961)
Un film de Jerome Robbins et Robert Wise
Avec Natalie Wood, Richard Beymer, George Chakiris…
2 h 32 – Musical • Drame – États-Unis
Avis : J’avais déjà vu ce classique de la comédie musicale il y a de nombreuses années, et j’en gardais un bon souvenir. Ce revisionnage m’a malheureusement moins convaincue cette fois. Si j’ai toujours été aussi enchantée par la photographie et le côté dansant du show, l’histoire ne m’a pas plu. D’abord, les bons points. Visuellement, le film est magnifique. Il y a un vrai jeu sur la mise en scène et les couleurs, les costumes qui marquent l’appartenance à une bande plutôt qu’à une autre. J’ai également adoré les chorégraphies, très belles, et pleines de peps. Et bien sûr, une super bande son, composée de chansons qui sont devenues cultes.
Maintenant, l’histoire. Il s’agit d’un Roméo et Juliette revisité, avec le frère de l’héroïne dans le rôle du cousin tué par son amoureux. Et c’est à ce moment-là que le film m’a perdue. Que Maria ne pleure son frère – qu’elle prétend aimer – que pendant 5 minutes, et qu’elle pardonne à son amant de l’avoir tué, parce que c’était un accident, alors ce n’est pas grave !, m’a paru complètement ridicule.


 


Mystère au Moulin Rouge (2011)
Un film de Stéphane Kappes et Emmanuel Jacquelin
Avec Émilie Dequenne, Grégory Fitoussi, Marius Colucci…
1 h 30 – Thriller historique – France
Avis : Ce film est le premier de la série Mystère à Paris qui met en scène 5 lieux mythiques de Paris à la fin du 19e siècle.
Ici nous suivons Diane, une jeune fille à la recherche de sa sœur, disparue peu après avoir intégré la troupe du Moulin Rouge. Pour tenter de comprendre ce qui lui est arrivé, elle se fait à son tour engager par le cabaret, et découvre que sa sœur n’est pas la première danseuse à avoir disparue.
Très classique dans son histoire comme dans sa réalisation, le film est néanmoins divertissant et les personnages sont plutôt sympathiques, avec quelques jolies scènes de french cancan.


 


Laura (1944)
Un film d’Otto Preminger
Avec Gene Tierney, Dana Andrews, Vincent Price…
1 h 28 – Policier – États-Unis
Adapté du roman éponyme de Vera Caspary
Avis : J’ai passé un excellent moment devant ce classique en noir et blanc ! Laura Hunt, une célébrité locale a été tuée chez elle d’un coup de fusil. L’inspecteur qui doit mener l’enquête sur son meurtre se prend de fascination pour elle à mesure qu’il interroge les personnes de son entourage.
L’histoire est passionnante, avec un super retournement de situation au milieu, et même si j’ai vu arriver le coupable, ça ne m’a en rien gâché le plaisir. Les personnages sont excellents, mais deux m’ont plus marquée. Celui de Lydecker, cynique à souhait, que j’ai adoré. Et celui de Shelby, le ballâtre de service, tant je n’ai pas compris ce que les personnages féminins lui trouvaient toutes, tant il m’a paru rampant à moi !


 


L’aventure de Mme Muir (1947)
Un film de Joseph L. Mankiewicz
Avec Gene Tierney, Rex Harrison, George Sanders…
1 h 44 – Fantastique • Romance – États-Unis
Avis : Avec ce nouveau film où je retrouvais l’actrice Gene Tierney, j’ai été nettement moins enthousiaste que pour Laura. Pourtant, cette histoire de fantôme avait plutôt bien commencé. La première partie, où les deux héros se rencontrent, se confrontent et apprennent à vivre ensemble était fraîche et amusante, malheureusement, ce que la deuxième était longue !! Il ne se passe plus rien, on ne fait plus que suivre la vie triste et désolée de l’héroïne. J’aurais préféré que les personnages prennent un peu plus en main leur destin.


 


La confession (2016)
Un film de Nicolas Boukhrief
Avec Marine Vacth, Romain Duris, Anne Le Ny…
1 h 56 – Drame – France
Adapté du roman Léon Morin, Prêtre de Béatrix Beck
Avis : J’ai passé un bon moment devant ce film qui se passe pendant la 2nde guerre mondiale et confronte Barny, une jeune résistante profondément athée, et le Père Morin, nouveau venu dans la commune dont la douceur des manières va lui permettre de toucher la plupart des habitants. Mélange de romance, de questions philosophiques sur la foi, avec en toile de fond un village occupé par l’armée allemande et le comportement de ses habitants (collaboration, délation, résistance passive ou active).


 


Never let me go (2010)
Un film de Mark Romanek
Avec Carey Mulligan, Andrew Garfield, Keira Knightley…
1 h 43 – Drame • Science-Fiction – Royaume-Uni, États-Unis
Adapté du roman Auprès de moi toujours de Kazuo Ishiguro
Avis : Très déçue par ce film dont l’aspect dystopie est tellement survolé. Le fait qu’une partie de la population ne serve que de banques d’organes aux plus riches, n’est pas du tout exploité. Ça ne sert qu’à poser un contexte à l’histoire des 3 personnages, et à ajouter une dimension fatale à leur vie puisqu’ils savent qu’ils ont peu de chance de finir vieux. On est en fait ici dans une romance, et tout le film se concentre sur les relations des personnages et leur triangle amoureux. La réalisation manque de dynamisme, les personnages ne m’ont pas touchée et je me suis plutôt ennuyée. N’attendez pas ici une anticipation réfléchie, ce n’est pas le propos.


 


L’adorable voisine (1958)
Un film de Richard Quine
Avec James Stewart, Kim Novak, Jack Lemmon…
1 h 46 – Comédie romantique • Fantastique – États-Unis
Avis : Une comédie qui aurait pu être très sympathique, mais qui souffre de longueurs et d’un manque de piquant certain. J’imaginais un pitch bien plus drôle, et je pense qu’il y avait moyen de faire quelque chose de plus marqué et inventif, mais on reste finalement dans du très classique. Dommage. Kim Novak en revanche est l’incarnation du glamour !


 


Ariane (1957)
Un film de Billy Wilder
Avec Gary Cooper, Audrey Hepburn, Maurice Chevalier…
2 h 10 – Comédie romantique – États-Unis
Avis : C’est l’histoire d’une jeune oie blanche qui s’éprend d’un séducteur impénitent, qui a 20 ans de plus qu’elle et qui, pour le séduire, s’invente une vie à l’image de la sienne. Encore une fois un scénario très classique, et sans grande surprise et loin de l’impertinence de Certains l’aiment chaud. Mais on se laisse prendre au charme et à la fraîcheur d’Audrey Hebburn, et on apprécie les quelques scènes comique de situation et la mise en scène élégante.


 


Not another happy ending (2013)
Un film de John McKay
Avec Karen Gillan, Stanley Weber, Gary Lewis…
1 h 42 – Comédie dramatique • Romance – Royaume-Uni
Avis : Très bon moment devant cette petite comédie fraiche et pleine d’humour ! Les personnages sont attachants, Jane particulièrement avec son côté loufoque et impulsif, et le schéma change un peu de ce que l’on voit habituellement dans les comédies romantiques, même si la fin est bien sûr attendue.


 


Le sortilège du scorpion de jade (2001)
Un film de Woody Allen
Avec Woody Allen, Dan Aykroyd, Helen Hunt…
1 h 43 – Comédie policière – États-Unis, Allemagne
Avis : Un peu déçue par cette comédie, on a du mal à croire à l’intrigue et surtout à l’hypnose dont sont victimes les 2 héros, surjouée. Mais les personnages principaux ont malgré tout un certain charme, et j’ai apprécié les dialogues piquants et pleins de bons mots.


 
logo du challenge le film de la semaine 2018

6 comments

  • lisou

    On devrait se faire des soirées vieux films ensemble! je n’en connais aucun même « certains l’aiment chaud » que tu cites! la honte! et même west side story….
    je note la Confession.
    et vas tu voir les autres mystères? si oui on pourrait se les voir en tandem?

    Reply
  • J’adore West Side Story mais ça fait longtemps que je n’ai pas vu le film donc c’est vrai que ça doit avoir vachement vieilli mais je connais les chansons par coeur 🙂 Et je note Not Another Happy Ending, ça a l’air choupi.

    Reply
    • Zina

      Je trouve que WSS a bien vieilli quand même, car visuellement il reste absolument superbe. C’est l’histoire, la manière dont s’est présenté, ça m’a choqué.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *