Les stagiaires, tomes 1 & 2 / Samantha Bailly

Les stagiaires, tomes 1 & 2 / Samantha Bailly

Couverture de Les stagiaires de Samantha BaillyOphélie, Arthur, Hugues et Alix viennent tous d’horizons différents. Leur seul point commun : ils rêvent de travailler chez Pyxis, entreprise spécialisée dans l’édition de mangas et de jeux vidéo, pilier dans le secteur de l’industrie créative.
Une réalité s’impose rapidement : beaucoup de candidats, peu d’élus. Désormais, le stage est devenu une étape obligatoire pour ces jeunes qui sont à la croisée des chemins dans leurs vies professionnelles et affectives.
Provinciale tout juste débarquée, Ophélie a laissé derrière elle petit ami et logement, et doit faire face aux difficultés de la vie parisienne. Étudiant en école de commerce, Arthur est tiraillé entre les grands projets qu’on a pour lui et son envie de mettre la finance entre parenthèses. À leurs côtés, Alix, passionnée de mangas, ne jure que par ses sagas favorites, et Hugues, graphiste, teste ses limites dans les soirées électro… Dans une atmosphère conviviale, travail et vie privée s’entremêlent. Pourtant, une question demeure en fond sonore : qui restera ?

Avis : Après une journée de travail, se plonger dans une série qui a pour cadre principal une entreprise, il y a de quoi avoir des à priori… mais comme j’ai bien fait ! Cette série – dont j’ai lu les deux premiers tomes car le troisième est en préparation – est une bouffée de fraîcheur. On y découvre plusieurs personnages aux caractères bien définis, aux portraits peaufinés qui nous permettent d’aborder le monde de l’entreprise à travers différentes facettes. On suit leurs évolutions et on en découvre d’autres dans le deuxième tome, A durée déterminée.

Samantha Bailly met en place un cadre original à travers l’entreprise Pyxis, qui est en quelque sorte le personnage principal du roman. On devient stagiaire aux côtés des stagiaires en expérimentant des projets et des destins diamétralement opposés. On y découvre aussi tout un monde, celui de l’édition, en naviguant au fil des différents services, du pôle graphique au pôle financier, en passant par celui de la communication.

Cette immersion dans le monde de l’édition est simplifiée par la plume fluide, malicieuse,Couverture de A durée déterminée de Samantha Bailly haletante et travaillée de Samantha Bailly. Cela permet d’évoquer, aussi bien dans Les stagiaires que dans A durée déterminée,  avec plus de légèreté des sujets préoccupants et réels sur le statut des stagiaires, comme l’aspect logement, financier ou encore vie sociale. Ce roman pose les vrais questions et ne s’en cache pas ! De plus, même si les péripéties ne révolutionnent pas le genre, les réactions des personnages sont souvent inattendues. A tel point que j’ai parfois trouvé les choix d’Ophélie, un des personnages principaux, agaçants. Samantha Bailly a toutefois le don de nous laisser toujours une petite lueur d’espoir, une porte entre-ouverte dans les possibilités qui s’offrent aux personnages.

Romans publiés aux éditions Le Livre de Poche (Les stagiaires) et JC Lattès (A durée déterminée). 
 

Alors… tenté ?

Ce livre vous intéresse et vous souhaitez soutenir le blog ? Passez par un des liens Fnac ci-dessous pour votre achat, cela ne vous coûtera pas plus cher et permettra d’aider à financer le blog (en savoir plus) :

Poche t.1 Poche t.2

2 comments

  • lisou

    C’est étonnant comme la couv’ ne m’aurait pas donné envie, ni la vitaminée bleue ni l’autre d’ailleurs, mais comme ta chronique m’a faite changer d’avis! en plus cela sera un vrai changement sur ce que je lis en ce moment (polar, polar et encore polar…)

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *