Origine / Dan Brown

Origine / Dan Brown

couverture de Origine de Dan Brown

Robert Langdon, le célèbre professeur en symbologie, arrive au musée Guggenheim de Bilbao pour assister à la conférence d’un de ses anciens élèves, Edmond Kirsch, un éminent futurologue spécialiste des nouvelles technologies. La cérémonie s’annonce historique car Kirsch s’apprête à livrer les résultats de ses recherches qui apportent une réponse stupéfiante aux questions fondamentales sur l’origine et le futur de l’humanité. Mais la soirée va brusquement virer au cauchemar. Les révélations de Kirsch risquent d’être perdues à jamais. Contraint de quitter précipitamment Bilao, Langdon s’envole pour Barcelone en compagnie d’Ambra Vidal, la directrice du musée. Ensemble, ils vont se lancer en quête d’un étrange mot de passe qui permettra de dévoiler au monde la découverte de Kirsch.

Avis : Commencer l’année 2018 par un roman où l’on tente de répondre à ces questions que tout le monde se pose, à savoir « d’où venons-nous ? » et « où allons-nous ? », il y a de quoi se prendre la tête ! Dès les premières lignes, Dan Brown nous sert une intrigue si captivante, si addictive que j’ai eu du mal à poser Origine pour aller dormir, voir même à dormir sans ressasser ces éternelles questions.

L’auteur nous démontre avec brio la maîtrise de ses connaissances aussi bien en art, en architecture, en histoire, en religion, en science, en technologie et en politique, notamment le fonctionnement d’une monarchie. Tout ce savoir m’a d’ailleurs souvent donné le tournis, étant si poussé que j’avais dû mal à suivre. Heureusement, le nombre réduit de personnage contrebalance cet effet. Chacun d’entre eux est savamment placé, suffisamment approfondi pour nous livrer une fresque où tout semble déconnecté, alors que tout est lié. Les protagonistes incarnent tous un domaine ou une valeur, de sorte que lorsqu’ils apparaissent, on sait dans quel domaine Dan Brown va nous apporter de nouvelles connaissances. L’intrigue est truffée de codes, de symboles pour lesquels on n’attend pas nécessairement 30 pages pour en connaître la signification et qui nous laisse ce sentiment un poil agaçant mais terriblement plaisant de « mais oui, c’était évident » ! Petit bémol toutefois pour le final où j’avoue, en tant que je-n’ai-jamais-rien-compris-en-SVT, j’ai été complètement perdue, ce qui a ôté le charme à la découverte, mais ne m’a pas empêché d’en comprendre l’essentiel.

L’intrigue d’Origine paraît si réelle qu’elle semble tirée d’une histoire vraie. On a l’impression d’être aux côtés de Robert Langdon, aussi bien lorsqu’il visite le musée de Guggenheim en attendant la cérémonie, que lorsqu’il tente de trouver le mystérieux mot de passe à travers tout Barcelone. Ce périple à travers la ville espagnole nous donne encore plus l’impression de vivre le roman comme si on y était ! Les lieux parcourus (la maison Casa Mila, la Sagrada Familia ou encore le Supercomputing Center) sont abordés avec une justesse de mots qui renforce le réalisme de l’intrigue. L’écriture est aussi haletante que l’enchaînement des péripéties. On est toutefois « trompé » par l’enchevêtrement de deux histoires parallèles liées, qui semblent donner un rythme là où en réalité il n’y en a pas. Au final, lorsqu’on prend du recul et qu’on parvient à sortir de l’intrigue, on se rend compte que les personnages n’ont pas fait énormément d’actions, ce qui est tout à fait normal compte tenu de la temporalité courte du roman (un soir + une nuit).

A la fin de ma lecture, j’ai eu la sensation que les personnages, la cérémonie, les révélations,… étaient réelles tant ce sont des préoccupations ancrées dans notre actualité et réalité.

Roman paru aux éditions JC Lattès – Traduit de l’anglais par Dominique Defert et Carole Delporte.
 

Alors… tenté ?

Ce livre vous intéresse et vous souhaitez soutenir le blog ? Passez par un des liens Fnac ci-dessous pour votre achat, cela ne vous coûtera pas plus cher et permettra d’aider à financer le blog (en savoir plus) :

Broché Ebook VO

4 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *