Le film de la semaine # Septembre – Octobre 2017

Le film de la semaine # Septembre – Octobre 2017

Super 8 (2011)
Un film de J.J. Abrams
Avec Joel Courtney, Elle Fanning, Riley Griffiths…
1 h 52 – Science-fiction – États-Unis
Avis : Ce fut un 2e visionnage pour ce super film de sf que j’ai encore une fois beaucoup apprécié. Un film nostalgie, qui retranscrit très bien l’atmosphère des années 80, mais aussi une très bonne intrigue, vivante, dynamique avec des touches d’humour. L’essentiel repose bien sûr sur les enfants, très attachants et très bien joués par ces acteurs en herbe.


 

Le chasseur (1980)
Un film de Buzz Kulik
Avec Steve McQueen, Kathryn Harrold, Eli Wallach…
1 h 37 – Policier – États-Unis
Avis : Archi-classique, ce film est convenu de bout en bout. Sans surprise et sans saveur. A zapper.


 

Spotlight (2015)
Un film de Thomas McCarthy
Avec Michael Keaton, Mark Ruffalo, Rachel McAdams…
2 h 08 – Biographie • Drame – États-Unis
Avis : Adapté de faits réels, Spotlight retrace l’enquête des journalistes du Boston Globe qui, en 2002, ont mis au jour la conspiration existant entre l’Eglise catholique et les instances publiques de la ville pour étouffer les nombreux cas de pédophilie existant au sein de la première.
Un sujet intéressant, difficile, filmé de manière très sobre, presque comme un documentaire. Des acteurs engagés dans leurs rôles.


 

Chappie (2015)
Un film de Neill Blomkamp
Avec Dev Patel, Sharlto Copley, Hugh Jackman…
2 h 00 – Science-fiction – États-Unis
Avis : Très jolie surprise que ce film frais, au ton décalé et plein d’émotions. Chappie s’interroge sur les notions de bien et mal, l’altérité et la conscience. C’est aussi une leçon sur la cruauté des hommes. La première sortie dans le monde du robot, naïf et plein d’innocence, est terriblement cruelle. A vous briser le cœur ! Car Chappie est comme un enfant, qui apprend et se développe petit à petit. Et les leçons de la vie sont toujours cruelles.
Mais il y a aussi beaucoup d’humour, notamment grâce à la bande qui a pris Chappie « sous son aile ». Les protagonistes en rajoute délibérément dans le genre gangsta pour tenter d’apprendre à Chappie à se débarrasser de ses bons sentiments.
Trippant !
(Bon par contre, oubliez l’accroche de l’affiche « le dernier espoir de l’humanité n’est pas humain », rien à voir ! Ils ont dû se tromper de film !!)


 

Conspiracy (2017)
Un film de Michael Apted
Avec Noomi Rapace, Orlando Bloom, Michael Douglas…
1 h 38 – Thriller • Action – Royaume-Uni
Avis : Conspiracy propose une histoire classique, avec trahison et manipulation au menu, mais bien menée. Beaucoup d’action, entraînant et bien rythmé. Même si je n’ai pas été surprise outre mesure, je ne me suis pas ennuyée non plus.
Et c’est sympa de voir Orlando Blum en bad guy tatoué. C’est un type de rôle dans lequel je ne l’avais encore jamais vu et ça lui va très bien.


 

Wonder woman (2017)
Un film de Patty Jenkins
Avec Gal Gadot, Chris Pine, Danny Huston…
2 h 21 – Action • Fantastique – États-Unis
Avis : J’ai été déçue par ce film dont j’attendais beaucoup mieux. L’histoire est archi classique et aurait pu être dirigée de manière plus harmonieuse. Les personnages sont assez fades et ne parviennent pas à transmettre l’émotion. Pourtant ils essaient, mais tout ce qui en ressort, c’est beaucoup, beaucoup trop de pathos.


 

Easy girl (2010)
Un film de Will Gluck
Avec Emma Stone, Penn Badgley, Amanda Bynes…
1 h 32 – Comédie – États-Unis
Avis : Très jolie surprise que ce film ! Easy girl parle d’une manière décalée du poids des commérages, des jugements faciles et de cruauté. Un teen avec un vrai message en plus d’être divertissant !
J’ai beaucoup aimé le personnage d’Olive, incarné par une Emma Stone toujours aussi charmante. Elle a de la répartie, et ne s’en laisse pas compter. Le film fait également référence d’une façon très intéressante à la Lettre écarlate.


 

27 robes (2008)
Un film d’Anne Fletcher
Avec Katherine Heigl, Edward Burns, James Marsden…
1 h 51 – Comédie • Romance – États-Unis
Avis : Une comédie romantique classique mais efficace. Le film ne prétend pas révolutionner le genre – et il ne le fait pas – mais gère très bien les différentes étapes jusqu’à l’ultime scène que tout le monde savait arriver. Mignon et amusant.


 

Les marches du pouvoir (2011)
Un film de George Clooney
Avec George Clooney, Ryan Gosling, Philip Seymour Hoffman…
1 h 41 – Drame • Politique – États-Unis
Avis : Je n’ai pas été passionnée par ce film politique qui tente, vainement, de jouer sur les ressorts du thriller. Ça manque de dynamisme et de réelle tension.


 

6 jours, 7 nuits (1998)
Un film de Ivan Reitman
Avec Harrison Ford, Anne Heche, David Schwimmer…
1 h 38 – Comédie • Aventure – États-Unis
Avis : je gardais le souvenir d’un film très drôle et j’ai été plutôt déçue. Non seulement il m’a à peine fait sourire, mais en plus je l’ai trouvé assez peu réaliste. Harrison Ford se transforme en véritable MacGyver à la fin, heureusement qu’il avait eu la présence d’esprit d’emmener tout ce matériel dans son minuscule coucou, après tout on ne sait jamais ce qu’il peut arriver et quand on va devoir s’extraire d’une île déserte ! De même l’héroïne, qui part pour une nuit de travail mais emmène avec elle toute sa garde robe !


 

Donne-moi ta main (2010)
Un film de Anand Tucker
Avec Amy Adams, Matthew Goode, Adam Scott
1 h 40 – Comédie romantique – États-Unis, Irlande
Avis : J’ai vraiment beaucoup aimé cette petite comédie pleine de charme, c’était drôle et attachant et les superbes paysages d’Irlande valent vraiment le coût. Dommage toutefois que dans la vf ils aient choisi de ne pas traduire boy-friend car ça donne l’air vraiment ridicule à l’héroïne. Mais ce que je regrette surtout c’est la fin, ça casse un peu le truc. Ok,
En tout cas, je remarque que ça fait 3 comédies romantiques que je regarde d’affilée et que dans chacune d’elle, le personnage masculin rechigne à s’engager car il avait eu son petit cœur brisé par une précédente petite amie. Bonjour le cliché !


 

Hitman & Bodyguard (2017)
Un film de Patrick Hughes
Avec Samuel L. Jackson, Ryan Reynolds, Salma Hayek
1 h 58 – Comédie • Thriller – États-Unis
Avis : Un film sympa, bourré d’action et à la BO survitaminée. Le duo fonctionne bien, c’est le décalage entre leurs 2 personnalités qui apporte de l’humour, Samuel Jackson faisant tout de même le gros du travail à ce niveau-là tant le personnage de Ryan Reynolds est un peu trop sérieux (et sa relation avec la fille, ennuyeuse). J’ai trouvé néanmoins le film peu long, 1h30 aurait suffit.


 

Alliés (2016)
Un film de Robert Zemeckis
Avec Brad Pitt, Marion Cotillard, Lizzy Caplan…
2 h 01 – Drame • Romance – États-Unis
Avis : Mon dieu que c’était long !! Le trailer m’avait donné à penser que j’allais voir un film d’espionnage, plein de tension et de danger, agrémenté d’une histoire d’amour mais en réalité il n’y a que cette dernière, et elle est complètement insipide ! Le côté espionnage n’est là que pour donner un peu de contexte, et d’enjeu et c’est très mal fait. Les créateurs n’y accordent eux-mêmes tellement pas d’importance que, lorsque Brad Pitt et Marion Cotillard se rencontrent au début du film pour mener une mission ensemble, on n’a aucune idée de leur cible ou des enjeux.
Il m’a été impossible de croire à leur histoire d’amour, cala va beaucoup trop vite, en quelques séquences sans émotion c’est plié. Le coup de foudre ? bof. Cela continue ensuite, toujours pas d’émotions, pas d’attachement envers les personnages, l’ennui total.


 

Le Hobbit (2012, 2013, 2014)
Une trilogie de Peter Jackson
Avec Martin Freeman, Ian McKellen, Richard Armitage…
2 h 51 – Fantasy • Aventure – États-Unis, Nouvelle-Zélande
Adapté du livre Bilbo le Hobbit de J.R.R. Tolkien
Avis : Je savais que ce ne serait aussi bien que Le Seigneur des Anneaux, mais je ne pensais pas à ce point-là. Là, ça lui arrive même pas à la cheville. Cela manque non seulement de souffle épique mais aussi d’enjeu, c’est affreusement prévisible, y a pas d’émotions et les personnages ne sont pas attachants. J’ai trouvé Thorin assez insupportable, avec le pompon dans le dernier épisode, sans parler de son perpétuel air ahuri… Les seuls personnages qui trouvent un peu grâce à mes yeux sont Tauriel et Legolas. Même Gandalf m’a agacée !
Il y a tout de même eu quelques points positifs, à commencer par les décors et paysages féériques. C’est d’ailleurs la grande force du film, qui est visuellement superbe. Et il y avait un dragon 😉 J’ai également apprécié tous les clins d’œil au SdA : le père de Gimli, voir comment Bilbon avait trouvé l’anneau, revoir les anciens personnages (hello Gollum !), l’œil, et à la fin quand Saroumane dit qu’il va s’occuper de Soron (on sait comment !) ou quand le père de Legolas l’envoie à la recherche de Grand Pas.


 

Seven sisters (2017)
Un film de Tommy Wirkola
Avec Noomi Rapace, Glenn Close, Clara Read…
2 h 04 – Science-fiction – États-Unis
Avis : Seven sisters est très sympa à regarder, mais j’attendais une réflexion un peu plus poussée sur la société et son fonctionnement, et on est avant tout dans l’action. Plein de dynamisme, le film emporte néanmoins avec son rythme très bien géré entre moments d’attentes et scènes d’actions spectaculaires. En revanche, il ne faut pas attendre trop de crédibilité de celles-ci : qu’est-ce qu’un saut de 3 étages ? Juste un peu de souffle coupé. Une explosion ? Une égratignure.
Noomi Rapace excelle dans l’interprétation de ces 7 sœurs, chacune présentant des caractéristiques propres.
Au final Seven sisters propose un moment de divertissement agréable mais il ne faut pas en attendre plus.


 

Au revoir là-haut (2017)
Un film d’Albert Dupontel
Avec Albert Dupontel, Nahuel Perez Biscayart, Laurent Lafitte…
2 h 00 – Comédie dramatique – France
D’après le roman de Pierre Lemaitre
Avis : J’avoue qu’Au revoir là-haut, n’est pas le genre de film qui m’attire de premier abord, mais je ne regrette pas du tout d’être allé le voir !
C’est un très beau film bien que terriblement triste et poignant. Heureusement la loufoquerie et l’humour insérés par Albert Dupontel permettent d’alléger un peu l’atmosphère. Il a réussi le tour de force de réaliser un film lumineux dans sa noirceur.
Les acteurs sont tous excellents, Lafitte est parfait en connard imbu de lui-même (je le connaissais plutôt dans le registre de l’humour) qu’on a envie de baffer. J’ai d’ailleurs bien aimé le petit côté justice immanente. Le jeu des masques d’Edouard est superbe, vibrant et vivant.
Mais Au revoir là-haut est aussi une belle histoire d’amitié et de survie.


logo 2017 du challenge le film de la semaine

16 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *