Au fond des bois / Karin Slaughter

Au fond des bois / Karin Slaughter

couverture de Au fond des bois de Karin SlaughterWill Trent, Tome 7

Lena est flic. Un soir, elle est sauvagement agressée à son domicile. Alors que son mari Jared est touché à la tête, elle perd le contrôle et, prise d’une rage meurtrière, tue tout aussi sauvagement l’un de ses agresseurs. L’enquête commence, ardue et douloureuse. Ses ramifications rejoignent progressivement celles d’un autre dossier : l’investigation sous couverture menée par Will Trent pour localiser BigWithey, un pédophile proxénète qui domine un trafic d’héroïne depuis son repaire, au fond des bois…

Avis : J’aime beaucoup les livres de Karin Slaughter, et j’avais particulièrement envie de lire Au fond des bois car nous y retrouvons Lena, un personnage de sa première série que j’aimais beaucoup. Et ça ne se dément pas ici.

Lena a épousé Jared, le fils de Jeffrey, son ancien mentor et partenaire. Tous deux sont chez eux lorsque des hommes armés pénètrent dans leur maison et s’en prennent violemment à eux. Lena s’en sort de justesse, et Jared oscille entre la vie et la mort. Que leur voulaient ces hommes ? Est-ce en rapport avec leurs métiers, tous deux étant policiers ? Est-ce la « faute » de Lena, toujours sur le fil du rasoir ? Parallèlement, le GBI est entrain d’enquêter sur un mystérieux trafiquant, qui a justement la réputation de ne pas hésiter à s’en prendre aux flics. Big Whitey, est connu comme le loup blanc mais personne ne semble capable de l’identifier. Les deux affaires seraient-elles liées ?

Le premier chapitre est excellent avec sa fin choc. Il met tout de suite dans l’ambiance. Le reste du roman est à l’avenant, prenant et efficace. Nous suivons parallèlement l’enquête de Will après l’incident survenu chez Lena, et celle-ci, dans l’enquête qui l’occupait quelques jours avant l’agression. L’intrigue n’est pas la plus complexe proposée par l’auteure, mais sa construction, entre flashbacks et temps présent, permet de lui apporter un grand dynamisme, et de maintenir le suspense (presque) tout le long. Big Whitey, Keyser Söze, difficile de ne pas penser à l’un quand on entend le nom de l’autre… J’ai apprécié la référence 🙂

Comme je le disais, ce fut un plaisir de retrouver Lena. Forte, grande gueule, elle a du répondant. Mais c’est aussi un personnage qui a beaucoup souffert, et qui a appris quelques dures leçons de la vie. Mais j’ai aimé également revoir la plupart des autres personnages Will, Faith et Amanda. Heureusement, Sara n’était pas aussi chiante qu’elle a pu l’être dans certains tomes. J’ai toutefois trouvé sa relation avec Will menée de manière très très mièvre.

J’ai en tout cas passé un nouveau bon moment de lecture avec Au fond des bois, et je serai au rendez-vous du prochain tome de la série, Angie, qui sort mi-septembre !

logo challenge de l'été 2017logo challenge dames en noir 3e edition

6 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *