Frontier – Saison 1

Frontier – Saison 1

Affiche de la série FrontierSynopsis : Cette série d’action et d’aventure suit la lutte violente et chaotique pour la prise de pouvoir et le contrôle des richesses dans l’Amérique du Nord de la fin du 18e siècle. Racontée sous différentes perspectives, la série se déroule dans un monde où les négociations commerciales peuvent se solder par un coup de hache et où les relations sensibles entre les tribus d’indiens d’Amérique et les Européens peuvent se transformer en bain de sang.

Créée par Brad Peyton, Rob Blackie (2016)
Avec Jason Momoa, Landon Liboiron, Zoe Boyle
Statut : En production
Série américaine – Genre : Aventure, Western, Action– Format : 6 x 46′

Avis :Le synopsis prometteur et la présence de Jason Momoa m’ont incitée à regarder Frontier. Je n’ai personnellement pas vu beaucoup de séries historiques se déroulant à cette période et l’idée d’en découvrir une m’a fortement attirée. Mais au terme des 6 épisodes que contient la première saison, je reste sur ma faim avec un petit goût de « bof, mouais, à voir ! »

Les personnages sont plutôt réalistes : leurs accents forts, leurs costumes crasseux, leurs dents jaunes. Aucun mal de ce côté-là pour nous mettre dans l’ambiance. Ils sont assez charismatiques, parfois trop même ! Jason Momoa en trappeur à moitié anglais à moitié indien, en quête de vengeance après l’assassinat de sa femme et de son fils est assez convaincant sur ce plan. En revanche ce qui ne m’a pas convaincu c’est qu’on nous montre un personnage plutôt intelligent et stratège dans les deux/trois premiers épisodes, mais qui s’éloigne ensuite de cette voie, justement en raison de son besoin de vengeance. Il finit par prendre des décisions que je trouve, personnellement, plutôt « déraisonnables ».

Je trouve malheureusement qu’il en va de même avec les autres protagonistes : on reste en surface. C’est dommage, car il y a selon moi un vrai potentiel pour les mettre en valeur et les rendre convaincants. Je ressens ici comme une sorte de précipitation dans leurs aventures qui ne me laisse pas du tout le temps de me faire ma propre opinion sur eux, de ressentir de l’empathie pour eux.

Quant à l’intrigue et les rebondissements, là encore je reste sur ma faim. Comme avec les personnages, on reste en surface. Les six épisodes sont censés se dérouler sur plusieurs mois. Hors, ce n’est pas l’impression que j’ai eue. La faute au peu d’épisodes ? Selon moi, il y a aussi beaucoup trop de rebondissements et d’histoires annexes qui empêchent l’intrigue principale de s’étoffer. Là encore j’ai cette impression de précipitation. J’aurai préféré que la série se concentre sur la vengeance du personnage principal et sur les enjeux commerciaux entre les nations, sans ajouter d’histoire d’amour sans goût, et de complots qui semblent menés au vu et su de tous au point que je me demande comment les personnages peuvent être aussi aveugles de ce qui se passe sous leur nez. Bien d’autres histoires émergent encore, trop peu exploitées, comme celles des Indiens pour ne citer qu’eux.

Alors pourquoi vais-je regarder la saison deux de Frontier ? Parce que justement, elle a du potentiel et j’espère que les réalisateurs vont être en mesure d’en tirer parti de manière plus profonde. Parce que les intrigues sont maintenant en place et même si je les trouve trop superficielles, elles ont éveillé ma curiosité et mon envie d’aller au bout. Parce que Frontier s’appuie directement sur le jeu des acteurs et ne mise pas sur les effets spéciaux. Ça change de ce que je peux regarder en ce moment et je trouve cela très intéressant.

Maintenant je croise les doigts pour que mes espérances soient comblées !

Enregistrer

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *