The Living and the Dead – Saison 1

The Living and the Dead – Saison 1

Affiche de The living and the deadSynopsis : En 1888, une petite communauté est partagée entre les traditions et l’arrivée de l’industrie. Nathan Appleby est un fermier obsédé à prouver l’existence d’une vie après la mort. Il va donc traquer les phénomènes paranormaux et les apparitions de fantômes. Mais à côtoyer ce monde de l’au-delà, Nathan commence à voir et à entendre des choses très dérangeantes…

Créée par Ashley Pharoah, Matthew Graham (2016)
Avec Colin Morgan (II), Charlotte Spencer, Chloe Pirrie
Statut : Annulée
Série anglaise & américaine – Genre : Drame, Thriller– Format : 6 x 60’

Avis : Nathan Appleby est un psychologue londonien qui revient dans sa campagne natale pour être auprès de sa mère mourante. Après le décès de cette dernière, Nathan et sa femme, Charlotte, décident de s’installer pour reprendre en main et moderniser l’exploitation familiale. Mais dès leur installation, le couple doit faire face à d’étranges phénomènes et affronter les fantômes du passé… mais pas seulement !

Je vous le dis d’emblée, j’ai adorée The Living and The Dead ! J’ai dévoré les 6 épisodes en une journée. L’ambiance angoissante et le suspens si intense m’ont littéralement empêchée de dormir.
Les personnages sont extrêmement bien portés par les acteurs. On ressent toutes leurs émotions : la peur, le chagrin, la joie. La tension entre chacun d’eux est réellement palpable. Le personnage de Nathan se livre et sombre dans la folie petit à petit. Très apprécié de tous et ayant à cœur d’aider les êtres humains, c’est d’autant plus tragique de le voir si isolé et tourmenté. Charlotte quant à elle est une femme moderne qui impulse une nouvelle dynamique à la ferme malgré la résistance des employés. Elle porte un amour immense à son époux et le soutient tant qu’elle le peut au risque de mettre sa vie en danger.

D’un point de vue esthétique, j’ai trouvé que les prises de vues étaient très bien réalisées. Elles mettent en valeur l’ambiance sombre et fantastique de la série. La campagne anglaise isolée, la grande demeure, les forêts nimbées de brouillard, tout est là !
La bande son est également très bien travaillée et renforce l’ensemble de la série.
Arrivée au 5ème épisode, les choses sont définitivement mises en place et donnent un final rempli d’émotion et, pour ma part, totalement surprenant.

Je trouve les séries « historiques » de la BBC vraiment bien faites. Je recommande vivement The Living and the Dead, dans la même veine que Poldark mais avec le côté fantastique en plus.
Même si, malheureusement, il n’y aura qu’une seule saison car la BBC n’a pas souhaité renouveler la série.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *