Rien ne s’oppose à la nuit / Delphine de Vigan

Rien ne s’oppose à la nuit / Delphine de Vigan

couverture de Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de ViganRésumé : Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du verbe, et celui du silence. D. de V.

Avis : Des vies hautes en couleur.
Toute la palette des émotions.
Bouleversant ou, comme dirait mes enfants au top du top « bouleversifiant ».
Écœurant.
Poétique.
Rigoureux et elliptique à la fois.
Triste bien sûr.
Drôle aussi parfois.
Mais solaire évidemment.
Émouvant cela va sans dire.
En colère.
Velu* sans aucun doute.
La chanson qui vous trotte dans la tête (air de Bashung) et qui vous laisse entrevoir la profondeur de la nuit entre les lignes lumineuses de Delphine De Vigan.
Véridique ? Je pense que si on ne le sait pas, on nomme directement l’auteure « meilleure imagination interplanétaire ».
Beauté… Des mots… Des personnages… Des vivants… Des souvenirs…
Couillu aussi. Delphine de Vigan donne la parole à celles qui ne peuvent l’exprimer ou pire, qui n’ont pas été écoutées quand elles ont tenté de parler.
Bref tout là-haut dans le panthéon des lectures qui changent votre vie.

* Spéciale dédicace à Laetitia, Gérald, Vincent et Pierre 😉

Roman publié aux éditions JC Lattès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *