Le secret des Ames-Soeurs / Guilhem Méric

Le secret des Ames-Soeurs / Guilhem Méric

couverture de Myrihandes de Guilhem MericMyrihandes, Tome 1

Résumé : Sur la montagne Pan-Kaïa, Sisam et Helya vivent dans les Trois Cités jumelles. Séparés par un destin malheureux, ils se retrouvent quinze ans plus tard pour apprendre qu’ils sont des Âmes-Soeurs capables de faire revivre les Myrihandes, des êtres aux pouvoirs de légende, traqués par le mystérieux seigneur Kryom. Pour libérer les autres Âmes-Soeurs prisonnières, ils vont devoir tout apprendre de ce lien qui les unit et qui pourrait faire d’eux le plus sage et plus puissant des Myrihandes…

Avis : Myrihandes est une très belle découverte ! Dès les premières pages, j’ai été plongée dans l’univers fascinant et complexe créé par Guilhem Méric. L’intrigue se déroule sur le mont Pan-Kaïa, dont les trois sommets abritent les trois uniques villes de ce monde. Par le passé, les Hommes ont dû se réfugier en hauteur, sans qu’on en apprenne les raisons dans ce premier tome, ce qui a laissé place à un imaginaire terrifiant quant aux créatures qui peuplerait le monde d’en-bas, l’Âpre-Monde.

C’est dans cet univers savoureusement inspiré de la Grèce antique que vivent les héros, deux jeunes amis, Sisam et Hélya. Tous deux ont été séparés il y a 15 ans, après qu’Hélya ait été enlevée. On découvre un Sisam travailleur, luttant chaque jour pour vivre sereinement mais qui peine à refermer la blessure de sa séparation avec Hélya. La jeune femme quant à elle, a été adoptée par le gouverneur de la cité voisine mais a des envies de liberté et espère retrouver son ami d’enfance. A l’occasion du 999e anniversaire des Trois Cités, Helya retourne dans sa ville natale, Ostacle, et décide de s’échapper pour retrouver Sisam.

Divisé en plusieurs parties, Le secret des Ames-Sœurs nous présente les différents lieux et personnages que rencontrent les deux héros. On ressent facilement de l’empathie ou du dégoût pour les personnages. Le duo Sisam/Hélya est très complémentaire. Sisam semble un peu trop naïf et oscille rapidement entre doutes et emportées chevaleresques. De son côté, Hélya est un peu trop susceptible et très caractérielle, d’autant plus qu’elle change complétement, et un peu trop rapidement à mon goût, au contact de Sisam. Ils restent tout de même attachants et j’espère que leurs personnalités évolueront au fil des deux tomes suivants. Le trio Oros, Farf et Mâalias m’a fait beaucoup rire et apporte un peu de légèreté à certains rebondissements dramatiques. J’ai hâte de me procurer le tome 2 pour en apprendre davantage à leurs sujets ! J’ai toutefois trouvé que les personnages qui entourent nos deux jeunes héros se jetaient souvent trop rapidement corps et âmes pour défendre leurs amis. Leur manque de réflexion aurait dû, à mon goût, s’équilibrer avec le surplus de doutes et de réflexion de Sisam. J’ai eu plus de mal à me positionner vis-à-vis d’Ecléïes, d’Oriance et de Nisis qui m’ont semblé bien trop épris par la cause qu’ils défendent que par la sécurité de Sisam et d’Hélya. Enfin, j’ai eu un gros coup de cœur pour le personnage d’Hemerod, le capitaine de la cité d’Ostacle. Oscillant entre son devoir et son attachement pour sa sœur Nisis, il se révèle au fur et à mesure de l’intrigue.

J’ai grandement apprécié le style de Guilhem Méric. L’intrigue est pleine de rebondissements, subtilement mêlés aux explications nous permettant de découvrir ce nouveau monde et ses légendes. L’univers créé par l’auteur est incroyablement riche et cohérent. L’ensemble de l’intrigue est ficelé autour d’un thème majeur, celui des Myrihandes, largement inspiré du mythe antique grec des Androgynes (expliqué notamment par Platon dans Le Banquet).L’idée de revisiter ce mythe en y ajoutant un côté fantasy est très originale et très bien pensée !

Roman publié aux éditions Librinova.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *