La faille de la nuit / Patricia Briggs

La faille de la nuit / Patricia Briggs

Couverure de Mercy thompson tome 8 de Patricia Briggs aux éditions MiladyMercy Thompson, Tome 8

Quatrième de couverture : Fuyant son nouveau petit ami violent, Christy, l’ex-femme d’Adam, fait un retour fracassant dans les vies d’Adam et Mercy. La cohabitation n’est pas simple. Surtout lorsque Christy décide de monter la meute contre Mercy afin de récupérer Adam. Et la situation empire lorsque son petit ami retrouve sa trace : les cadavres s’empilent et Mercy va devoir mettre ses problèmes personnels de côté pour affronter une créature bien décidée à mettre son monde à feu et à sang !

Avis : Les derniers tomes de cette série avaient été pour moi soit carrément décevant, soit mitigé ; heureusement, j’ai retrouvé avec La faille de la nuit le plaisir qu’un tome de Mercy Thompson peut procurer.

Et cela, en grande partie grâce à un personnage dont nous avions beaucoup entendu parler, mais encore jamais rencontré : Christy, la première femme d’Adam. Harcelée par ce qui a tout l’air d’être un psychopathe, elle appelle ce cher Adam à la rescousse, qui s’empresse de l’inviter à demeure. Ah, tension, quand tu nous tiens… Elle mettra Mercy à rude épreuve avec ses manières de propriétaire. De plus, alors que Mercy a du mal à se faire accepter de nombres membres de la meute, Christy a au contraire beaucoup de soutien et d’amis parmi les loups. Championne de la manipulation et experte dans le rôle de la petite chose fragile et innocente, elle créera ainsi un vent de discorde. Tension, bis.

Bien sûr, qui ne s’en serait pas douté, le harceleur de Christy est loin d’être un humain ordinaire. Changeant des histoires de loups, faes ou vampires, Patricia Briggs incorpore ici à son récit une mythologie venue d’Europe. Cela apporte un vent de fraicheur à l’intrigue et n’a pas été sans me rappeler ce que fait Ilona Andrews, grande spécialiste du genre.

Au niveau des personnages, nous apprécions d’en apprendre un peu plus sur Tad, nous retrouvons Coyote et Stephan, et parmi les loups, Honey, que j’aime beaucoup. Nous rencontrons également un nouveau personnage que j’ai beaucoup apprécié et que j’espère revoir, Gary, un coyote comme Mercy.

La faille de la nuit renoue avec les meilleurs tomes de la série, proposant une intrigue dynamique, de l’humour et des personnages attachants.

Roman publié aux éditions Milady – Traduit de l’anglais par Sophie Barthélémy

logo challenge ABC imaginaire 2016

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *