Je l’ai fait pour toi / Laurent Scalese

Je l’ai fait pour toi / Laurent Scalese

couverture de Je l ai fait pour toi de Laurent ScaleseRésumé : Bienvenue à Lazillac-sur-Mer, dans l’univers du commandant Samuel Moss dont les armes sont le charme, la séduction et l’art du détail : rien ne lui échappe, que ce soit sur une scène de
crime ou au quotidien.
Cette histoire débute quand la romancière à succès Jade Grivier est retrouvée morte chez elle, dans son bureau, suicidée. Après avoir inspecté les lieux, à sa façon, Samuel Moss conclut qu’il
ne s’agit pas d’un suicide mais d’un homicide, dont il identifie immédiatement le coupable. Le plus compliqué, maintenant, pour Samuel Moss, est de comprendre comment le meurtrier a procédé et de prouver sa culpabilité, avec élégance bien sûr, et surtout sans salir ses nouvelles chaussures sur la plage de Lazillac…

Avis : Je l’ai fait pour toi est un roman policier « feel good », un roman de divertissement et de détente. Sur un ton léger, le lecteur devra avant tout s’y confronter à l’originalité d’un personnage qui, presque à lui seul, porte le livre sur ses épaules.

Ce personnage, c’est Samuel Moss, Commandant à la police criminelle de Lazillac-sur-Mer. À la croisée de 2 grands détectives télévisuels, Columbo et Monk, Moss est affublé de tocs, il perce les mystères rapidement, et c’est jusqu’à l’usure qu’il poursuivra son suspect. À cela s’ajoute un côté dandy et sûr de lui, un brin séducteur. Mais c’est également un personnage au lourd passé, tout comme sa coéquipière, Cheyenne Calvera, points qui seront très certainement développés dans des tomes ultérieurs.

Côté intrigue, celle-ci est plutôt classique, avec une enquête où les méthodes des 2 enquêteurs divergent – l’intuition face à la rigueur – mais se rejoignent dans un but commun : l’arrestation du coupable. Celui-ci est d’ailleurs connu dès le début ou presque, la question étant de prouver qu’il a bien commis le crime… et qu’il y a bien eu crime ! En effet, l’enquête préliminaire sur la mort de Jade Grivier, écrivain à succès, a conclu au suicide. Mais Moss en est persuadé, il s’agit d’un meurtre. Seul petit bémol pour moi ici, j’aurai aimé une intrigue un peu plus alambiquée.
Je l’ai fait pour toi n’en n’est pas moins un roman divertissant, qui se lit tout seul.

Roman publié aux éditions Belfond

6 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *