Une braise sous la cendre / Sabaa Tahir

Une braise sous la cendre / Sabaa Tahir

couverture de Une braise sous la cendre de Sabaa TahirUne braise sous la cendre, Tome 1

Résumé : Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff : la Résistance a tenté de pénétrer dans l’école un nombre incalculable de fois. Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et je t’écraserai. »
Autrefois l’Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l’empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d’écrire s’expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d’élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté… et sauver ceux qu’ils aiment.

Avis : Une braise sous la cendre est un livre dont j’ai énormément entendu parler et lu les louanges. C’est donc avec beaucoup d’appréhension que j’ai commencé ma lecture. Cette appréhension s’est très vite dissipée. C’est un livre addictif.

Les personnages sont très attachants : on vibre au rythme des aventures parallèles d’Elias et de Laia, on se prend à adorer ou à détester ceux qui les entourent. Ce qui m’a le plus plu, c’est le contexte de l’intrigue. Sabaa Tahir s’inspire du fonctionnement et de l’atmosphère de l’Empire romain tout en réinventant une mythologie faite de créatures magiques et de pouvoirs ancestraux. L’univers dans lequel évoluent les personnages est très soigné, tout comme l’écriture. Les descriptions sont parsemées tout au long du roman, au fil des découvertes des personnages, ce qui ne casse pas le rythme de l’intrigue.

Certes, l’univers n’a rien d’exceptionnel : les Martiaux, un peuple brutal et guerrier, ont soumis les Erudits, portés sur la connaissance et la bienveillance, et les ont réduits en esclavage. Dans ce contexte, nous retrouvons l’Erudite Laia qui doit se battre pour sauver son frère emprisonné par les Martiaux et Elias, un Martial, éduqué pour être un puissant Mask (guerrier) mais qui ne veut pas de cette vie. L’auteure maîtrise la palette des émotions et a un don certain pour nous maintenir en haleine jusqu’à la dernière ligne. Je ne suis d’ailleurs pas habituée à rencontrer des univers aussi sombre dans les romans de young adult. Sabaa Tahir ne nous épargne pas les scènes cruelles, qu’elle mêle à des scènes pleines de tendresse, d’amitié et de sincérité. Petit bémol pour le triangle amoureux, qui pour moi, n’apporte rien à l’histoire, d’autant plus que pour l’un des protagonistes, les sentiments sont tombés comme un cheveu sur la soupe. Peut-être cela sera-t-il plus développé dans le second tome ?

Une braise sous la cendre est un roman qui sort un peu de l’ordinaire dans sa catégorie, qui nous maintient en haleine et qui ouvre la voie vers un second tome palpitant !

Roman publié aux éditions Pocket Jeunesse – Traduit de l’anglais par Hélène Zylberait.

Enregistrer

4 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *