Au coeur du silence / Graham Joyce

Au coeur du silence / Graham Joyce

couverture de Au coeur du silence de Graham JoyceRésumé : Souvenez-vous du goût de la vie… Zoe et Jake espéraient profiter en amoureux des joies des sports d’hiver, mais une avalanche les attend au détour d’une piste enneigée. Alors qu’ils parviennent miraculeusement à s’en sortir, de retour à l’hôtel, les rescapés découvrent que la ville a été désertée. Redoutant le pire, ils tentent de trouver refuge dans la station voisine. Peine perdue : quelque chose les pousse systématiquement à revenir sur leurs pas. Pris au piège dans ce lieu glacial, les voilà condamnés à un huis clos qui va révéler la force de leur amour.

Avis : Au cœur du silence se trouvait dans ma PAL depuis un bon moment maintenant. Séduite par le résumé, je l’avais acheté avec l’intention de le lire rapidement. Mais le temps a coulé et mon intérêt pour le livre a faibli. L’occasion de corriger le tir s’est présenté avec le challenge Déstockage de PAL en Duo.

Et ce livre alors ? Et bien je l’ai lu en une journée. L’histoire est prenante et touchante.
Alors qu’ils profitent de leur vacances à la montagne, les deux héros sont engloutis par une avalanche. Par miracle, ils s’en sortent. Indemnes ? Pas tout à fait.
De retour à la station, personne. Le village est désert. Mais où sont donc passés tous les habitants et les touristes? Zoe et Jake décident de rejoindre la village le plus proche afin de trouver du secours. Mais chacune de leurs tentatives échouent, les ramenant inlassablement au point de départ.De plus, d’étranges découvertes mettent à mal leurs spéculations quant à ce qui a pu arriver.

Le décor froid, figé et empreint de solitude pose un cadre particulièrement inquiétant et c’est ce qui m’a poussé à terminer ce livre au plus vite. J’avais envie de retrouver le confort, la chaleur et le bruit de la société.

Zoe et Jake se trouvent à un moment critique de leur mariage et espèrent que ces vacances leur permettront de se retrouver. Ils doivent affronter ensemble l’inconnu et rester soudés. Les sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre leur permettent se ne pas céder à la panique de manière visible. Ils vont alors commencer par chercher des solutions pour fuir, puis profiter de l’instant de captivité ne sachant pas si ou quand celui ci prendra fin.

J’ai trouvé leur relation très réelle. Rien de surhumain ou de particulièrement extraordinaire chez eux. Mais un amour vrai et protecteur. Deux êtres qui aiment ou non certains aspects de la personnalité de l’autre, mais qui progressent ensemble et qui ne veulent pas se séparer. J’avais deviné la fin d’Au cœur du silence dès la seconde moitié du roman, mais je suis allée au bout justement parce que c’est la relation entre les deux protagonistes qui m’a le plus plu. Le côté fantastique a seulement fait que je l’ai lu plus vite encore.

NB : Au fur et à mesure de la lecture, je n’ai pas pu m’empêcher de faire le lien entre cette histoire et celle de Les Langoliers de Stephen King (si vous ne l’avez pas lue, je vous la recommande). Au cœur du silence est bien moins fantastique, je l’accorde, mais tout aussi prenante.

Roman publié aux éditions Milady – Traduit par Louise Lafon

logo destockage de pal en duo le vrai defi

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *