Sept tombes et pas de corps / Darynda Jones

Sept tombes et pas de corps / Darynda Jones

couverture de Charley Davidson tome 7 de Darynda Jones aux éditions MiladyCharley Davidson, Tome 7

Résumé : Douze chiens de l’enfer se sont échappés. Leur but : me tuer, moi, charley davidson, faucheuse hors du commun et détective privée à mes heures, et rapporter mon cadavre à Satan. Mais j’ai d’autres chats à fouetter : comme mon père disparu alors qu’il menait une enquête des plus étranges ou encore mon ex-meilleure amie qui me hante nuit et jour, une épidémie de suicides qui laisse les autorités perplexes et mon fiancé qui s’est attiré les faveurs d’une célébrité locale… Le moins qu’on puisse dire c’est que je ne passe pas la meilleure semaine de ma vie.

Avis : Un tome toujours aussi plaisant à lire, Sept tombes et pas de corps nous entraîne dans la continuité des précédents : humour, action et réparties bien senties !

Charley, jeune femme enceinte a un gros problème : les chiens de l’enfer sont à trousses, bien décidés à lui régler son compte une fois pour toutes. En plus de résoudre les affaires de son agence de détective et de rendre la vie impossible à son entourage, notre Charley a donc une nouvelle mission : rester en vie assez longtemps pour mettre son enfant au monde. Son enfant qui, elle, est vouée à un grand destin, puisqu’elle est censée détruire Lucifer lui-même. Avouons-le tout ça fait un peu Sarah Connor, mais comme on l’aime beaucoup, on ne lui en veut pas. Et puis elle a de la chance, elle a un super garde du corps en la personne de Reyes !

Sept tombes et pas de corps se dispersent sur plusieurs enquêtes : une vague de suicides suspects, des disparitions de corps en série au cimetière, une cold case et même une maison hantée ! Elles sont surtout là pour combler les pages entre deux attaques des chiens de l’enfer, mais on ne s’ennuie pas pour autant. Entre deux répliques de Charley, Darynda Jones distille des informations sur le destin de Pépin et sur les pouvoirs de sa super maman.

Sur la fin, les évènements s’enchaînent, rendant celle-ci très prenante. C’est avec la certitude de lire l’opus suivant que l’on referme Sept tombes et pas de corps !

Roman publié aux éditions Milady – Traduit par Isabelle Vadori

logo challenge ABC imaginaire 2016

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *