Le Parfum des sentiments / Cristina Caboni

Le Parfum des sentiments / Cristina Caboni

couverture du livre Le parfum des sentiments de Cristina CaboniRésumé : Quand Elena, vingt-six ans, surprend son petit ami avec une autre dans la cuisine du restaurant dont ils ont tous deux la gestion, son univers s’écroule. Elle, qui pensait avoir enfin trouvé l’équilibre après une enfance malheureuse, doit maintenant affronter la vie seule et cesser d’avancer avec des oeillères. Il est temps qu’elle accepte son don, celui que chacune des femmes de sa famille s’est transmis au fil des siècles : la capacité à traduire les sentiments et les atmosphères en parfum. Elle quitte alors Florence pour s’installer à Paris, où elle est recrutée par un parfumeur de renom. Et, quand elle fait la rencontre du mystérieux Cail McLean, le bonheur semble enfin à portée de main. Pourtant…

Avis : Avec ce titre et cette première de couverture on pourrait croire à un énième livre à l’eau de rose, mais il n’en ait rien ! Au contraire Le parfum des sentiments est un page turner. Je me suis couchée très tard pour le finir et enfin SAVOIR !

Premièrement, SAVOIR où la vie va mener notre héroïne un peu perdue, Elena Rossini. En effet, on est emporté de Florence à Paris, de Paris à la Provence, avec un vocabulaire des odeurs et des parfums qui nous y transplante instantanément.

Deuxièmement, SAVOIR si le « parfum idéal » qu’a créé l’ancêtre d’Elena, sera trouvé, ou plutôt retrouvé ! Ce petit suspense supplémentaire est un excellent fil rouge qui permet, avec ses flash-back de différentes époques, de nous en apprendre beaucoup sur la psychologie des personnages. Mis à part Elena, les autres protagonistes sont simples dans leurs dimensions humaines. Pas de viscéralement méchants, mais des profiteurs, pas d’héritage noir et lourd mais une obligation morale, à laquelle on peut tous s’identifier. En revanche, les personnages de soutien à Elena ont de l’épaisseur, leurs sentiments sont bien cernés et sonnent juste.

Troisièmement, SAVOIR avec qui va se lier Elena. Car il faut bien dire, elle a le chic pour ne pas faire confiance aux bonnes personnes. Et je dirai même plus, elle fait confiance aux mauvaises ! Même si l’on s’en doute et qu’on imagine (ou espère ?) la fin, les rebondissements nous poussent à douter. Il faut dire que je lui veux du bien, du beau, du bon à cette fille perdue ! Mais va-t-elle en recevoir ?

Quatrièmement, SAVOIR les secrets des Nez, des fleurs et leur alchimie. Tout ceci est extrêmement et judicieusement bien amené, avec les en-têtes des chapitres, mais également par le petit dictionnaire des parfums à la fin de l’ouvrage. Ses différentes catégories très didactiques sont enivrantes.

En bref, si vous aimez les parcours de vie atypiques, avoir un peu de profondeur dans les personnages, mais sans trop de pathos et ne pas trop voir venir la fin, alors Le parfum des sentiments est fait pour vous ! Si en plus vous êtes intéressés par les parfums, les métiers qui s’y rattachent, leur création, et leur signification, alors là ce livre est une fleur !
Pour moi, il a été un extrêmement bon moment d’évasion avec un petit parfum de citronnelle (qui signifie l’enthousiasme) !!!

Roman publié aux éditions Presses de la cité – Traduit par Nathalie Castagné

4 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *