Source des tempêtes / Nathalie Dau

Source des tempêtes / Nathalie Dau

couverture de Sources des tempêtes de Nathalie DauLe livre de l’Enigne, Tome 1

Résumé : Les ténèbres ont un cœur de lumière.
Je l’ai su quand j’ai vu l’enfant dans la tempête. J’ai entraperçu l’azur de sa magie étrange et intense, mon univers s’est métamorphosé. Moi qui me sentais si seul, si désespéré, j’ai découvert soudain pourquoi j’étais venu au monde : pour protéger celui qu’on m’a donné pour frère. Un frère pas tout à fait humain, pas tout à fait possible. Le protéger des autres et de lui-même : des décisions qu’il voudrait prendre afin de résoudre sa maudite Énigme. Car ce petit est doué pour se mettre – nous mettre – en péril ! Mais j’ai la faiblesse de croire que je suis plus têtu que lui.

Avis : C’est avec plaisir que l’on se plonge dans cet univers de fantasy riche, où magie et intrigues politiques se croisent. Sur une amorce des plus classiques en fantasy (prophétie, élu) Nathalie Dau parvient à transcender cela en offrant à son lecteur des points de vue originaux et une histoire construite avec la délicatesse d’un souffle.

Que ce soit pour les personnages – nuancés, vrais et imparfaits –, l’intrigue – minutieuse et maîtrisée – ou encore le monde créé – complexe et captivant -, Source des tempêtes est un vrai page-turner. Et pourtant Nahalie Dau a réussi cela sans les artifices habituels : grande bataille épique, tension ciselée… mais jamais on ne s’ennuie.

Cerdric et Ceredawn ont tous deux été conçus pour répondre à une prophétie, mais si l’un l’a été dans l’amour, l’autre l’a été par devoir et dans la haine. Si l’un répond aux espoirs qu’on a placés en lui, l’autre est réfractaire à toute magie et source de déceptions. Pour les deux, le poids sur leurs épaules est immense. Car il est dit qu’un enfant naîtra, un enfant à la puissance sans égale, qui restaurera l’Equilibre en résolvant l’énigme de Namuh, après que les 12 Ordres licites, la Loi et le Chaos, aient éradiqué les mages bleus (adeptes de l’Equilibre).

J’ai vraiment beaucoup aimé le personnage de Ceredawn. C’est un enfant complexe, profondément conscient de son devoir, mais qui a aussi besoin qu’on le laisse être un enfant. J’ai hâte de découvrir l’homme qu’il deviendra. J’ai eu un peu plus de mal avec son frère Cerdric. Malgré la sympathie qu’on est facilement amené à lui porter, on peut parfois avoir envie de le prendre pour le secouer ! En même temps, c’est ce qui le rend intéressant. Même si Ceredawn est le Héros, l’élu, celui qui est amené à faire de grandes choses et au pouvoir renversant, Cerdric est pour l’instant le personnage principal, celui dont on suit toutes les actions et pensées. Et le monsieur a une petite tendance à l’auto-apitoiement et à l’égoïsme qui peut le rendre par moment agaçant. Il a des faiblesses, et elles ne sont pas sexy ! Ce genre de personnages est rare en fantasy.

Un mot pour finir, sur l’écriture poétique de Nathalie Dau et qui rend Source des tempêtes particulièrement agréable à lire. Le niveau de langage est soutenu, c’est merveilleusement bien écrit et sans hésiter que je lirai le tome suivant !

Roman publié aux éditions Les moutons électriques

logo challenge destockage de pal theme mars juin 2016logo challenge ABC imaginaire 2016

8 comments

  • Rha mais qu’est ce qu’il me tente celui-là ! Ptitelfe et toi maintenant me donnez trop envie de me plonger dedans. J’ai des envies de fantasy en ce moment, mais en sortant un peu des sentiers battus et celui-là me semble un candidat idéal, justement pour son absence d’artifices. Bref, je sens qu’il va bientôt rejoindre ma bibliothèque.

    Reply
  • Carrément d’accord avec toi !! Cerdric m’a tapé sur les nerfs, pour toutes les raisons que tu cites. Mais Ceredawn… quel amour de petit garçon ! J’ai beaucoup aimé ce personnage, et il m’a fait venir les larmes aux yeux plus d’une fois… il est si touchant !

    (au fait, j’ai jamais répondu, mais c’est Ok pour que je te prête Brasier de Sanderson, évidemment !! ;))

    Reply
  • Moi j’ai adoré Cerdric. Il est tellement humain ! De l’autre côté Ceredawn me fait vraiment peur, trop parfait, trop puissant.
    J’ai adoré ma lecture en tout cas, et j’ai aimé que ce premier tome soit centré sur Cerdric. J’ai trouvé ça fascinant de suivre son histoire, ses mémoires depuis le début.

    Reply
    • Zina

      J’aime bien Cerdric, mais parfois j’ai envie de le prendre et de le secouer ! Et encore plus dans le tome 2 !
      Ceredawn, je l’adore, il me donne envie de le protéger ^^ Il est puissant, mais il a des faiblesses.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *