Continuum – Saison 4 (final season)

Continuum – Saison 4 (final season)

affiche de la serie ContinuumSynopsis : A la poursuite de terroristes extrémistes, une flic venue tout droit du futur se retrouve coincée dans le Vancouver de nos jours. Loin de son époux et de son fils, Kiera Cameron concentre dès lors ses efforts sur la traque de ces fugitifs, avant qu’ils ne commettent d’autres méfaits à notre époque. Elle trouve une aide inattendue en la personne d’Alec Sadler, un jeune génie de la science. Et enrôlée dans les forces policières locales, elle forme une alliance avec son nouveau partenaire, le détective Carlos Fonnegra.

Créée par Simon Barry (2012)
Avec Rachel Nichols, Victor Webster, Erik Knudsen
Série canadienne– Genre Science Fiction, Action – Format : 8×42′
Série terminée

Avis : Après une longue (trop longue) attente et beaucoup d’incertitudes quant à une éventuelle quatrième saison, la pression des fans de Continuum a finalement payée.
Simon Barry a donc été autorisé par Showcase à produire une ultime saison afin d’offrir à ses fans les réponses laissées en suspens à la fin de la saison 3.
Cette courte saison, seulement 8 épisodes, avait donc le devoir de terminer l’ensemble des intrigues (Liber8 et Julian, la relation entre Alec et Emily, le rôle de Brad Tonkin, les plans de Mathew pour modifier le futur…) et surtout la principale : Kiera retournera-t-elle à son époque pour retrouver son fils ?

C’est une fin douce amère pour Kiera, avouons le. Elle se retrouve confrontée à des choix parfois pénibles mais nécessaires, afin d’assurer un avenir de paix au monde tout en n’ayant aucune certitude quant à celui de son fils. Elle est tiraillée entre la possibilité de partir le retrouver et la satisfaction de pouvoir modifier de manière définitive le passé. Mais aucune de ces deux solutions n’est certaine. Elle comprend finalement que la limite entre le bien et le mal est ténue. Ses préjugés, déjà ébranlés dans la saison 3, n’en finissent pas de tomber.

Cette dernière saison est riche en action, très bien ficelée et ne laisse que peu de répit à ses personnages. Malgré le faible nombre d’épisodes, ce final n’est absolument pas bâclé. Chaque personnage a le droit à son épilogue, court, mais intense parfois. Les relations, tendues à la fin de la saison 3, évoluent de manière satisfaisante. Un final concis et efficace.

Les réponses sont apportées et c’est le principal. Contrairement à d’autres séries de SF qui vous laissent dans le flou (des fins qui n’en sont pas, un langage technique incompréhensible) et avec encore plus de questions qu’au départ, on termine Continuum avec le sentiment d’avoir pu tourner la page, de ne plus avoir à cogiter des nuits entières. Bien sûr, j’aurai apprécié quelques alternatives mais dans l’ensemble, j’apprécie de pouvoir en finir une bonne fois pour toute avec cette série.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *