Te posséder / Sarah Crowley

Te posséder / Sarah Crowley

couverture de te posseder de sarah crowley aux editions cityRésumé : Mila Nixon a trente-deux ans, une tonne d’ambition, du charme et un passionnant métier de journaliste. Ce serait le meilleur des mondes si elle n’avait pas trouvé son petit ami au lit avec sa meilleure copine, juste avant leurs fiançailles. Mila a donc a retrouvé sa vie de célibataire, enchainant tristement les mojitos et les longs mois d’abstinence. Mais lorsqu’elle a apprend que son ex va carrément épouser la traitresse, un déclic se produit : elle doit reprendre sa vie en main. Et un soir, elle rencontre deux hommes que tout oppose… Qui du politicien, séduisant et manipulateur, ou du célèbre footballeur, sexy mais pas très malin, saura dompter la nouvelle Mila ? De Londres à la côte anglaise, des bars branchés aux plateaux télé, la jeune femme tente de garder la situation sous contrôle… et plus si affinités !

Avis : Te posséder est un roman érotique convenu, mais très efficace grâce à son écriture précise et imagée. Le livre en lui même offre une belle couverture, suggestive mais pas trop, et un beau format à prendre à pleine main, avec une couverture glacée et une image torride, préambule à un texte identiquement calibré.

Malgré les quelques fautes repérées, le vocabulaire portant sur la suggestion, la sensualité et les scènes de sexe remporte la donne. Le ton employé est vraiment sexy et sensuel, avec une description des situations, vêtements, tension, foule, solitude, qui est un vrai régal. Le côté dominateur/dominé n’est pas du tout surjoué, ce qui est un énorme plus à mon sens. Mais du coup, pour moi, le titre, Te posséder, n’est pas vraiment raccord avec le texte. L’humour décalé n’est jamais très loin et j’ai trouvé hilarant que la phrase choc du livre « Je me sens si puissante, je suis le centre de son univers et je ne souhaite rien d’autre » (p.263 et dernière de couverture) soit quelque chose auquel elle pense le sexe du mec dans la bouche !!!!!

Le suspense en revanche, laisse sérieusement à désirer ! Peut être parce que j’ai déjà lu quelques romans érotiques, mais à aucun moment je n’ai eu le moindre doute sur l’homme qui aurait sa préférence. Même si je l’avoue, le suspense s’est déplacé, vers le chapitre 15. Y aurait-il un vrai drame ou un troisième individu entrant en scène ?

Pour terminer, il y a tout de même des bons passages. En plus de ce que j’appelle la phrase choc, les premières pages du chapitre 3 sont exceptionnelles en accélérateur de pouls, et la scène du bain est vraiment très bien, ni mièvre ni déjà vu. Quant à l’interview, elle est rondement menée et éclaire certaines suggestions faites au fil des pages qui ne semblaient pas importantes, mais qui finalement prennent tout leur sens.

Trois heures de lecture facile mais imaginative et très sensuelle.

Roman publié aux éditions City

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *