L’autre herbier / Amandine et Nicolas Labarre

L’autre herbier / Amandine et Nicolas Labarre

couverture de L autre herbier de Amandine et Nicolas LabarreQuatrième de couverture : Valentine s’ennuie, comme on peut s’ennuyer, bloquée en été avec ses parents sans ami ni téléphone. Elle a bien trouvé cet herbier et cette carte, près de la maison en rénovation, mais les herbes et les chemins qui s’y trouvent ne mènent nulle part, n’existent sans doute même pas.
Valentine va pourtant suivre ces sentiers qui ne peuvent se trouver là, passer de l’autre côté de cette rivière impossible, malgré les ombres entraperçues. Elle va y découvrir une forêt, infinie et sublime, que parcourent d’un pas lent des géants végétaux. Derrière elle, le chemin du retour disparaît déjà. Les feilges pourront-ils l’aider à repartir ?

Avis : L’autre herbier est un livre objet vraiment très beau, un conte parsemé de superbes illustrations. Son aspect (couverture cartonnée et reliée, unicité de la couleur utilisée) apporte une impression surannée, comme s’il était tout droit sorti d’un autre temps.

Livrée à elle-même lors de grandes vacances à la campagne, privée du réconfort de la technologie moderne, Valentine furète, illustration des feilges par amandine labarre pour l autre herbierexplore… et finit par trouver. Un herbier empli d’une flore inconnue, et une carte balisant des sentiers qui n’existent pas. Et pourtant, là, n’est-ce pas la marque de sa maison ? Alors, elle suit ces chemins impossibles, traverse une rivière effrayante et se retrouve dans un autre monde… Un monde de magie et de féérie, peuplé d’êtres extraordinaires, mais connaissant sa part d’ombres.

L’imaginaire de l’univers proposé par Nicolas Labarre est enchanteur : forêt aux dimensions disproportionnées, bestiaire extraordinaire, mythes… Il ne parvient toutefois pas à faire oublier une intrigue qui manque de relief, accentuée par un rythme presque lénifiant. Conte initiatique, l’enjeu sera pour Valentine de s’affirmer, de trouver la force en elle de prendre son destin en mains, et de ne plus se laisser porter par le courant. Concernant la carte et cet autre herbier, le lecteur ne sera pas plus avancé à la fin qu’au début. Celle-ci d’ailleurs, est un peu abrupte.

illustration autre herbier par amandine labarreLes dessins d’Amandine Labarre, précis et magnifiques, éclairent l’histoire de L’autre herbier, l’accompagnant parfaitement. Ils sont empreint de douceur et d’une réelle poésie. Je regrette néanmoins l’absence de colorisation, le texte vantant la beauté et la chaleur des couleurs du monde présenté.

Album publié aux éditions Les Moutons Électriques (La bibliothèque voltaïque)

Lire l’avis de Ptitetrolle

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *