La vague / Todd Strasser

La vague / Todd Strasser

Couverture de La vague de Todd Strasser aux éditions PocketRésumé : Pour faire comprendre les mécanismes du nazisme à ses élèves, Ben Ross, professeur d’Histoire, crée un mouvement expérimental au slogan fort : « La Force par la Discipline, La Force par la Communauté, La Force par l’action. » En l’espace de quelques jours, l’atmosphère du paisible lycée californien se transforme en microcosme totalitaire : avec une docilité effrayante, les élèves abandonnent leur libre arbitre pour répondre aux ordres de leur nouveau leader.
Quel choc pourra être assez violent pour réveiller leurs consciences et mettre fin à la démonstration ?

Avis : Ce livre bouleverse. Comme l’indique la couverture : « Cela commence par un jeu et finit en dictature ». Un livre court, une histoire condensée, mais qui marque et interroge. Tout part d’un cours d’histoire dans un lycée américain en 1969. Un professeur cherche à lancer un débat dans sa classe, en diffusant des images d’archives sur la Seconde Guerre mondiale et la Shoah. Même s’il maîtrise son sujet, il n’arrive pas à répondre aux élèves lorsqu’ils lui demandent comment la population allemande a pu laisser les Nazis faire sans réagir. Il décide alors de mettre en place un jeu de rôle, pour leur faire comprendre la réaction des Allemands. Il crée un mouvement, qu’il nomme la Vague, qui a son propre slogan et salut. Au départ, ce mouvement ne concerne que la classe du professeur d’histoire, mais, petit à petit, c’est tout le lycée qui s’emballe pour ce jeu de rôle. Un jeu au départ inoffensif, mais qui prend rapidement des proportions non envisagées par le professeur.

Ce qui est effrayant lorsqu’on finit sa lecture, c’est de se dire que ce récit est tiré d’une histoire vraie. On découvre avec stupeur qu’il est facile d’enrôler des gens et de les manipuler. On prend alors peur, en se disant qu’un régime dictatorial peut être mis sur pied si facilement et dériver vers le totalitarisme très rapidement. Si le projet du professeur part d’une bonne intention, celle de faire comprendre les différentes attitudes de la population allemande pendant la Seconde Guerre mondiale, le jeu s’emballe sous la pression de la masse d’élèves qui adhère rapidement à la Vague. On observe des changements de personnalités mais, pour notre plus grand soulagement, l’émergence d’un esprit critique. Ce livre nous rappelle ainsi des événements noirs de notre histoire, mais nous interroge quant à la possible reproduction de ce type de régime, lorsqu’on voit la facilité et la rapidité avec laquelle il a pu se mettre en place dans un lycée.

La vague nous amène à nous demander : « Et moi, qu’aurais-je fait ? Comment aurais-je réagis ? ». Cette question, terrifiante, que l’on se pose dès les premiers chapitres du livre, nous porte à soutenir la position de certains personnages plutôt que d’autres : on devient alors fervent admirateur, on éprouve de la haine ou de la pitié. Quoi qu’il en soit, l’histoire, écrite dans un style simple, épuré et limpide, ne laisse pas indifférent.

Roman publié aux éditions Pocket – Traduit par Aude Carlier

6 comments

  • J’avais déjà entendu parler en positif de ce livre et ta chronique me conforte dans mon envie de le lire. Je crois qu’il y a eu une adaptation en film et en pièce de théâtre de l’histoire…

    Reply
    • June

      Alors je suis très contente si ma chronique t’a donné envie de le lire. Je n’ai pas encore regardé les deux adaptations. Même si j’ai beaucoup aimé ma lecture, j’ai été mal à l’aise du coup, j’ai un peu peur de voir cette histoire en film 🙂

      Reply
  • Voici un ouvrage que j’aimerais beaucoup lire pour le thème qu’il aborde. Je sens que cela risque d’être une lecture dérangeante et troublante lorsque j’aurais enfin l’occasion de découvrir ce livre mais le sujet est tellement intéressant que je me dis qu’il faut absolument que je prenne le temps de l’enlever de ma wish-list et de le lire !

    Reply
    • June

      Cette lecture a été dérangeante et troublante : on est presque gêné de lire le livre mais en même temps on a envie de savoir la suite. Et on se pose des tas de questions…

      Reply
  • Je n’ai jamais lu le livre, mais j’en ai vu deux adaptations qui m’ont toutes les deux beaucoup marquée. J’avais trouvé que l’histoire montrait bien la facilité avec laquelle il est possible d’endoctriner des masses, ce qui est assez flippant en soi et tristement d’actualité.

    Reply
    • June

      Le livre est tout aussi marquant ! On se pose énormément de questions sur notre propre réaction si on y était confronté. Flippant, et triste d’actualité comme tu le dis. Je n’ai pas encore osé regarder d’adaptations.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *