Le film de la semaine # Octobre – Novembre 2015

Le film de la semaine # Octobre – Novembre 2015

Affiche du film Jack ReacherJack Reacher (2012)
Réalisé par Christopher McQuarrie
Avec Tom Cruise, Rosamund Pike, Robert Duvall
Adapté du roman Folie Furieuse de Lee Child
Avis : Je ressors déçue par ce film. Cela commençait pourtant bien, avec une première partie plutôt réussie. Celle-ci, se focalisant sur l’enquête, est prenante même si déjà vue, et le personnage principal est intéressant. La seconde partie (à partie de la course poursuite en voiture) joue sur l’action pure et plombe tout le film. C’est long, lourd, à tel point que j’ai commencé à faire autre chose en même temps !

Affiche du film L homme irrationnel de Woody AllenL’homme irrationnel (2015)
Réalisé par Woody Allen
Avec Joaquin Phoenix, Emma Stone, Parker Posey
Avis : Le premier mot qui m’est venu à la fin de ce film est : crazy ! Le fond de l’intrigue – un homme retrouve le goût de vivre en planifiant le meurtre d’un inconnu, suite à une conversation surprise par hasard – est longue à se mettre en place mais on ne s’ennuie pas pour autant. Cela permet au contraire de bien situer les particularités du personnage.
Une comédie pleine d’esprit, entre romance et film noir.

Affiche de Seul sur Mars de Ridley ScottSeul sur Mars (2015)
Réalisé par Ridley Scott
Avec Matt Damon, Jessica Chastain, Kristen Wiig
D’après le roman d’Andy Weir
Avis : Un divertissement sympathique, même si la bande annonce m’avait donné une impression un peu différente du film, et pour lequel la 3D ne m’a pas semblé complètement inutile pour une fois ! Au contraire, elle rendait bien la profondeur et l’infinité des paysages martiens.
Matt Damon tient très bien l’affiche, apportant une note d’humour très agréable. Peu d’action, beaucoup d’ingéniosité au service de la survie. Le film manque tout de fois un peu de tension et d’émotion ; pas une seule fois, on pense qu’il risque de ne pas s’en sortir. Et la coopération internationale qui s’installe autour de son sauvetage, ainsi que les moyens déployés, me paraissent peu crédible. C’est ça ou alors je suis cynique !

Affiche de Retour vers le futur de Robert ZemeckisAffiche de Retour vers le futur 2 de Robert ZemeckisAffiche de Retour vers le futur 3 de Robert Zemeckis

Retour vers le futur (1985, 1989, 1990)
Réalisé par Robert Zemeckis
Avec Michael J. Fox, Christopher Lloyd, Lea Thompson
Avis : En bonne fan de la trilogie, je ne pouvais manquer sa rediffusion pour l’anniversaire de ses 30 ans ! Et décidément, j’adore cette saga ! Bourrée d’humour et de bons mots, punchy, elle n’a rien perdu de son charme avec les années ! Michael J. Fox est juste excellent dans son rôle, et quand je pense que le rôle avait d’abord échu à un autre comédien… c’est juste pas possible ! Christopher Lloyd incarne également magnifiquement celui de ce savant aux idées farfelues mais géniales.
Bien que toute la saga soit à voir absolument, le premier épisode reste toutefois mon préféré.

Affiche de Hunger Games la révolte partie 2Hunger Games – La Révolte : Partie 2 (2015)
Réalisé par Francis Lawrence
Avec Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Liam Hemsworth
D’après le roman de Suzanne Collins
Avis : Alors que j’avais trouvé la 1ere partie très réussie, parvenant à rendre les sentiments d’oppression et les dégâts mentaux subis par Katniss, je suis déçue par cette suite. Pour moi le dernier tome de la série de Suzanne Collins est le meilleur. Noir et éprouvant, c’est en retenant son souffle qu’on le lit, le cœur serré. Et c’est ici que le bas blesse. Bien que le film soit divertissant, il pêche là où s’était le plus important : l’émotion. Il en manque sérieusement et certaines scènes tombent même complètement à plat.

Affiche de Les suffragettes de Sarah Gavron Les suffragettes (2015)
Réalisé par Sarah Gavron
Avec Carey Mulligan, Helena Bonham Carter, Meryl Streep
Avis : Poignant, éprouvant, vrai. Les suffragettes frappent d’autant plus fort qu’il s’agit là de faits réels et qui, en tant que femme, ne peuvent laisser indifférent. Le personnage de Maud, bien que créé pour l’occasion, incarne parfaitement le sort de ces femmes. Il est représentatif de leurs conditions de vies, de leur sentiment d’impuissance et d’injustice, et de la montée de la révolte. Carey Mulligan offre au personnage tout son talent, et nous le rend éminemment empathique.
La reconstruction historique est confondante de réalisme, et la mise en scène tient le spectateur en tension tout le long. Les répliques font mouches et de nombreuses scènes choquent. Les suffragettes est tellement fort qu’on en reste collé à son siège à la fin !
A voir absolument !!!

logo challenge film de la semaine 2015

8 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *