Americanah / Chimamanda Ngozi Adichie

Americanah / Chimamanda Ngozi Adichie

Couverture de Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie aux editions GallimardRésumé : «En descendant de l’avion à Lagos, j’ai eu l’impression d’avoir cessé d’être noire.»
Ifemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études à Philadelphie. Jeune et inexpérimentée, elle laisse derrière elle son grand amour, Obinze, éternel admirateur de l’Amérique qui compte bien la rejoindre.
Mais comment rester soi lorsqu’on change de continent, lorsque soudainement la couleur de votre peau prend un sens et une importance que vous ne lui aviez jamais donnés?
Pendant quinze ans, Ifemelu tentera de trouver sa place aux États-Unis, un pays profondément marqué par le racisme et la discrimination. De défaites en réussites, elle trace son chemin, pour finir par revenir sur ses pas, jusque chez elle, au Nigeria.

Avis : Grâce à une super amie, je viens de lire un autre livre de Chimamanda Ngozi Adichie, Americanah.
Même si parfois les flash-back et les la façon  dont sont organisés les pages et les chapitres desservent ce magnifique roman, on ne le lâche pas une seconde !

Toujours ce féminisme, simple et vrai. Pas simpliste, attention ! Des histoires de femmes, d’ici et d’ailleurs, qui nous montrent combien nous devons encore progresser ; mais aussi, en miroir, le chemin que nous avons déjà parcouru…. mais dont il ne faut pas se vanter trop vite ! Il y a tellement à faire encore !

Dans ce livre, s’ajoute comme un double, le racisme. Où là encore la route sera longue. Pour moi, femme blanche de France, ceci m’a fait sourire, ou grimacer plutôt. Tant de choses écrites par cette auteure m’ont fait réaliser que sous des couverts d’ouverture, je suis moi aussi atteinte du « syndrome de trouble racial » (je l’espère de type bénin). Certaines phrases prononcées par les américaines blanches, et leurs sensations de gêne ne me sont que trop familières.

Et enfin, une histoire – et même des histoires – d’amour.
Attention, ce ne sont pas des histoires d’amour Disney, sans accroc et sans saveur, où la fin est connue et romantique à souhait ! Attacher vos ceintures, ça bouscule dans tous les sens !

Alors merci pour ce livre, et vous tous, toutes ouvrez vos cœurs à Americanah.

Roman paru aux éditions Gallimard – Traduit par Anne Damour

5 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *