Apocalypse Zombie / Jonathan Maberry

Apocalypse Zombie / Jonathan Maberry

Couverture de Apocalypse zombie de Jonathan Maberry aux editions CastelmoreThe rot and ruin, tome 1

Résumé : Dans un monde envahi par les zombies, qui sont les véritables monstres ?
Derrière la Barricade, Benny se sent à peu près en sécurité. Mais pour son quinzième anniversaire, tout va changer. Il doit trouver son premier boulot et rêve de devenir exterminateur de zombie. Tom, son grand frère, en a fait son métier. Et Benny aura enfin l’occasion de venger la mort de ses parents.
Mais le jour où il doit affronter son premier zombie, il se rend compte que la Barricade ne le protégeait pas du véritable danger. Un sabre ne suffira peut-être pas à assurer sa survie.

Avis : C’est l’excellent avis de Lelf, alors qu’elle vantait sa différence, qui a attiré mon attention sur ce livre. Et force m’est de constater qu’un mot me vient tout de suite pour décrire Apocalypse Zombie : humain. La particularité de cet univers est qu’ici les zombies ne sont pas considérés sous leur seule nouvelle condition de « monstres », de « bêtes à abattre ». Certains n’oublient pas qu’ils étaient encore des hommes il n’y a pas si longtemps et qu’ils ont une famille et des amis qui les aiment en dépit de tout.

Jonathan Maberry prend le temps de mettre son univers en place sans que jamais cela ne soit ennuyeux. 14 ans après que les morts se soient réveillés, les survivants vivent dans des villages transformés en forteresse, entourés de barricades et de miradors. Ceux qui osent désormais les franchir sont rares et seuls marchands et chasseurs de primes s’y risquent. Tom Imura appartient à la dernière catégorie, et lorsqu’il sort dans la Putréfaction, le no man’s land qu’est devenue la Californie, c’est pour apporter le dernier repos à ceux qui errent.

Mais pour Benny, son frère, Tom est un poseur, un lâche, et certainement pas le héros pour lequel tous semblent le prendre. L’auteur pose le personnage de Benny avec acuité, et en fait son personnage central. Car Apocalypse Zombie est aussi un roman d’apprentissage. Ce sera pour Benny le temps de la découverte des dures réalités de la vie, de la perte de l’innocence, et du long chemin qui mène à devenir un homme.

L’histoire gagne en puissance au fur et à mesure que Benny comprend que les vérités qu’il a toujours tenues pour acquises sont faussées et qu’il commence à remettre en question ses certitudes et son regard sur ce – et ceux – qui l’entourent. Dans ce nouveau monde, le danger est partout. Rebondissements, bouleversements et révélations émailleront sa quête.

Jonathan Maberry présente ici un univers parfaitement construit, à l’intrigue prenante et efficace dont les protagonistes sont le cœur. Quelques maladresses ne sont toutefois pas évitées, des lourdeurs dans le récit, l’auteur insistant parfois un peu trop sur certains éléments, rappellent par moments que nous sommes là dans un ouvrage écrit pour un public adolescent, mais rien de bien grave. Premier tome d’une série de 4 volumes, Apocalypse Zombie est sorti comme un one-shot en France. Et c’est bien dommage car la dernière page tournée, on a tout de même une sérieuse envie d’en découvrir plus sur ce monde.

Roman publié aux éditions Castelmore – Traduit par Arnaud Demaegd

logo zombies challengelogo challenge de l'été 2015

6 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *