Jeu de piste / Patricia Briggs

Jeu de piste / Patricia Briggs

Couverture de Jeu de piste de Patricia Briggs aux éditions MiladyAlpha & Omega, Tome 3

Quatrième de couverture : Depuis que les loups ont révélé leur existence, c’est sur Charles, l’exécuteur du Marrok, que repose la responsabilité de discipliner les meutes des États-Unis. Bien qu’il endosse ce rôle avec stoïcisme, sa compagne, Anna, devine la violence qui le ronge de l’intérieur. Détourné provisoirement de sa fonction de bourreau, Charles devient un héros malgré lui pour aider le FBI à traquer un dangereux tueur en série. Un tortionnaire qui considère les loups-garous comme des proies de premier choix…

Avis : À nouveau un tome en demi-teinte après Terrain de chasse qui, s’il m’avait séduite grâce à ses protagonistes, m’avait déçue avec une intrigue manquant de relief. Et c’est tout le contraire avec Jeu de piste. L’intrigue est intéressante et les personnages secondaires convaincants, mais les héros m’ont ennuyée.

Charles et Anna doivent aller à Boston pour aider le FBI à traquer un tueur en séries qui a récemment réussi à s’attaquer à des loups. En mettant en commun leurs informations, l’équipe se rend alors compte que le tueur s’en prend exclusivement à des créatures surnaturelles, ce qui corse encore le problème d’autant qu’une nouvelle victime vient d’être enlevée et que l’heure tourne pour la retrouver vivante. Patricia Briggs présente ici une histoire plus sombre que ce à quoi elle est habituée, où magie noire et tortures se mêlent. L’enquête est bien rythmée et emporte facilement le lecteur même si on devine rapidement le coupable.

Si cette partie était intéressante, le couple de héros n’a pas su lui emporter mon adhésion. Leur romance m’a particulièrement ennuyée, je ne me suis sentie touchée ni par leurs problèmes de couple ni par la petite dépression de Charles. J’ai même trouvé que Patricia Briggs était loin de faire preuve de sa finesse coutumière. Elle nous gratifie ainsi d’une scène de sexe complètement malvenue, sans doute à un des pires moments possibles de l’histoire.

Les choix de l’auteure dans la narration m’ont également paru manquer de subtilité. Au début, on suit les voix de Charles et Anna, mais aussi celles d’autres personnages, dont Leslie, l’agent du FBI chargée de l’enquête qui les amène à Boston. J’ai beaucoup aimé les passages la concernant, et j’ai vraiment regretté que Patricia Briggs ne maintienne pas cette ligne tout le long de Jeu de piste. Cet arrêt brutal donne l’impression que ces passages n’ont servi que d’instruments à l’auteure pour introduire les éléments dont elle avait besoin pour son intrigue, mais qu’elle ne s’intéressait pas vraiment aux personnages qu’il y avait derrière.

En revanche, très bonne évolution de la série dans son ensemble. Le rebondissement final est bien amené, cohérent et promet des évolutions intéressantes pour les prochains tomes, que ce soit dans Alpha & Omega ou dans Mercy Thompson.

Roman publié aux éditions Milady – Traduit par Éléonore Kempler

logo challenge de l'été 2015bannière du challenge fantsy thrillers de Licorne

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *