Peaky Blinders – Saison 2

Peaky Blinders – Saison 2

Affiche de la serie Peaky BlindersSynopsis : En 1919, à Birmingham, soldats, révolutionnaires politiques et criminels combattent pour se faire une place dans le paysage industriel de l’après-guerre. Le Parlement s’attend à une violente révolte, et Winston Churchill mobilise des forces spéciales pour contenir les menaces. La famille Shelby compte parmi les membres les plus redoutables. Surnommés les « Peaky Blinders » par rapport à leur utilisation de lames de rasoir cachées dans leurs casquettes, ils tirent principalement leur argent de paris et de vol. Tommy Shelby, le plus dangereux de tous, va devoir faire face à l’arrivée de Campbell, un impitoyable chef de la police qui a pour mission de nettoyer la ville. Ne doit-il pas se méfier tout autant de la ravissante Grace Burgess ? Fraîchement installée dans le voisinage, celle-ci semble cacher un mystérieux passé et un dangereux secret.

Créée par Steven Knight (2013)
Avec Cillian Murphy, Noah Taylor, Sam Neill
Série en production – Officiellement renouvelée pour une saison 3
Série Britannique – Genre : Drame, Historique, Policier – Format : 6×52’

Avis : Après l’excellente première saison, c’est dans la foulée que j’ai dévoré les six épisodes suivants. Et je ne suis absolument pas déçue, car ils réussissent non seulement à maintenir la qualité du show, mais la confirment.

Pourtant, le début est assez déroutant. Nous retrouvons les Peaky Blinders 2 ans après le coup d’état orchestré par Tommy pour prendre le pouvoir sur les paris hippiques à Birmingham. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que bien des choses ont changé. Ce qui a été assez déstabilisant au début, car ces évolutions ne sont pas ou prou expliquées. Ada est à nouveau en froid avec son frère, Arthur est devenu un fou de boxe incontrôlable, et Lizzie, la secrétaire de Tommy !

Mais les différentes intrigues sont toujours aussi passionnantes, et c’est très vite que nous raccrochons les wagons, tant les scénaristes savent nous tenir en haleine. Si Tommy est devenu le plus gros poisson de Birmingham, cela ne semble plus lui suffire et il a de nouveau des rêves d’expansion. C’est vers Londres que son regard se tourne désormais. Car ce chef de famille a beaucoup d’ambition pour les siens. À sa manière toute personnelle, il rêve de rendre la famille Shelby… honnête ! Honnête, mais ayant pignon sur rue. Le désir d’ascension sociale et les différences de classes m’ont semblé encore plus marqués dans cette saison.

Les points soulignés en saison 1 (photographie, musique, jeu des acteurs) sont toujours présents et aussi remarquables. Le casting s’enrichit même d’un Tom Hardy absolument méconnaissable. Peaky Blinders est décidément une série coup de cœur et je n’ai plus qu’une hâte, pouvoir voir la 3e saison !

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *