Le film de la semaine # Mars 2015

Le film de la semaine # Mars 2015


affiche du film night call

Night call (2014)
Réalisé par Dan Gilroy
Avec Jake Gyllenhaal, Rene Russo, Riz Ahmed
Avis : La prestation de Jake Gyllenhaal est impressionnante dans le rôle de ce sociopathe détaché et froid, qui semble sans âme. Prêt à tout pour arriver à ses fins, n’hésitant pas à aller jusqu’à provoquer les évènements pour avoir de bonnes images, manipulateur et pervers narcissique, il est remarquablement filmé et mis en scène. Son regard halluciné fait froid dans le dos.
Un film noir plus qu’un thriller, critique d’une société voyeuriste et malsaine. Nerveux et métallique.

 

affiche du film kingsman

Kingsman (2015)
Réalisé par Matthew Vaughn
Avec Colin Firth, Samuel L. Jackson, Taron Egerton
Avis : Mélange de film d’espionnage et de comédie, cette parodie est drôle, fun et survitaminée. La bande-son est au service de l’action et la mise en scène fait preuve d’une certaine inventivité. Colin Firth incarne à merveille le flegme britannique face à son pendant maléfique, Samuel L. Jackson, qui se démarque lui par son costume ridicule et son zozotement. A noter que le film est également très violent.

 

affiche du film divergente 2

Divergente 2 : l’insurrection (2015)
Réalisé par Robert Schwentke
Avec Shailene Woodley, Theo James, Octavia Spencer
Avis : Si j’avais bien aimé le premier épisode, je suis malheureusement passée à côté de cette suite. « Plus noir, plus fort » avais-je lu. J’attendais donc un film explosif et fort émotionnellement. Ce deuxième volet est centré sur le personnage de Tris, ses émotions, son mal-être et sa culpabilité face à la mort de sa famille et de ses amis. Le problème, c’est que je ne me suis pas sentie une minute émue ni touchée. Je n’ai pas réussi à ressentir ses émotions.
Par ailleurs, j’ai trouvé que les différentes séquences manquaient parfois de transition et les scènes d’actions m’ont paru assez répétitives.

 

affiche du film papa ou maman

Papa ou maman (2015)
Réalisé par Martin Bourboulon
Avec Marina Foïs, Laurent Lafitte, Alexandre Desrousseaux
Avis : Drôle et provocatrice, cette comédie décomplexée est réjouissante. Marina Foïs et Laurent Lafitte interprètent un couple en instance de divorce ayant tous les deux des projets professionnels les menant à l’étranger. Ils sont alors prêts à tout pour « se débarrasser » de leurs enfants et ne pas en avoir la garde. Quelques exemples de leurs méfaits : la mère drague les copains de la fille, ce à quoi le père répond en emmenant la dite fille dans un bar à striptease !

 

affiche du film The voices

The Voices (2015)
Réalisé par Marjane Satrapi
Avec Ryan Reynolds, Gemma Arterton, Anna Kendrick
Avis : Férocement drôle, cette « comédie » décalée et déjantée joue à fond sur l’humour noir. Mais ce film est bien plus profond que cela, Jerry, le personnage principal souffrant de schizophrénie. Terriblement seul, incompris et traumatisé par son passé familial, c’est un personnage vraiment touchant malgré son côté tueur fou. Et c’est là le tour de force de Marjane Satrapi, avoir su susciter et marier tant d’émotions diverses sur cette histoire tragique. Les acteurs sont excellents. Ryan Reynolds est particulièrement saisissant dans son interprétation, se glissant d’une personnalité à l’autre avec justesse. Le générique de fin est à ne pas louper, kitchissime à souhait.
J’ai adoré !

 

affiche du film tout ce qui brille

Tout ce qui brille (2010)
Réalisé par Géraldine Nakache, Hervé Mimran
Avec Leïla Bekhti, Géraldine Nakache, Audrey Lamy
Avis : Une comédie sympathique et attachante sur une jolie histoire d’amitié, qui n’est pas sans rappeler celle d’Héroïnes. Classique mais punchy et plaisant.

 

 

affiche du film Heroines

Héroïnes (1997)
Réalisé par Gérard Krawczyk
Avec Virginie Ledoyen, Maidi Roth, Marie Laforêt
Avis : Voir Tout ce qui brille m’a furieusement donné envie de revoir ce film que j’adorais et que j’ai vu je ne sais combien de fois. Je me demandais s’il me plairait toujours autant et bien qu’il ait vieilli, la réponse est oui ! Cette histoire d’amitié fusionnelle est simple mais profondément touchante – j’ai encore une fois versé ma larme. Tout n’y est toutefois pas joie et paillettes. Et j’adore la bande son☺
Malheureusement je n’ai pas de bande annonce à vous proposer, n’ayant rien trouvé de potable, mais si vous taper le titre du film sur l’ami G, vous trouverez pleins d’extraits !

film-de-la-semaine

4 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *