L’âme de l’empereur / Brandon Sanderson

L’âme de l’empereur / Brandon Sanderson

Couverture de L'âme de l'empereur de Brandon Sanderson

Quatrième de couverture : La jeune Shai a été arrêtée alors qu’elle tentait de voler le Sceptre de Lune de l’Empereur. Mais au lieu de l’exécuter, ses geôliers concluent avec elle un marché : l’Empereur, resté inconscient après une tentative d’assassinat, a besoin d’une nouvelle âme. Or, Shai est une jeune Forgeuse, elle possède la capacité magique de modifier le passé d’un objet, et donc d’altérer le présent. Grâce à ce talent, Shai doit forger le simulacre d’une âme. Une tâche ardue sur laquelle repose le destin de l’Empire… et celui de Shai.

Avis : L’âme de l’empereur est une nouvelle sympathique et efficace. Addictive, on entre tout de suite dans ses pages, où nous est présenté un système de magie assez fascinant. J’ai toutefois regretté sa brièveté.

Loin de l’allomancie de Fils-des-Brumes, Brandon Sanderson nous propose encore ici une magie très originale, et réfléchie de bout en bout. Certaines personnes, appelées des Faussaires, ont la capacité très particulière de pouvoir changer le passé des objets… et des êtres vivants. Un don qui demande application et connaissance parfaite de l’objet ou de la personne concernée. Cette idée laisse imaginer des perspectives vraiment très intéressantes, d’autant plus qu’elle est présentée comme un art à part entière. Ici, point de coup de baguette magique, mais un travail acharné et de longue haleine. Un travail qui demande investissement et passion.

Et passionnée, Shai l’est. Alors qu’elle attend son exécution dans la plus profonde des geôles du palais, après avoir été surprise en train d’échanger un tableau dans le cabinet de travail d’un proche conseiller de l’empereur, celui-là même lui propose un marché insensé, réputé impossible : falsifier l’âme de l’empereur en échange de sa vie. Plus que le risque sur sa vie, c’est le défi qui va la motiver. Réussir, là où tous ont échoués ; et de manière si délicate que personne ne se rendra compte de la supercherie, avec assez de profondeur pour donner à l’homme la force qui lui a manqué jusque-là… Un pari irrésistible pour la jeune femme.

L’âme de l’empereur est un plaisir de lecture, rythmé par le temps qui reste à Shai pour accomplir sa mission. Néanmoins, la richesse de l’univers et de l’intrigue auraient vraiment mérité plus d’approfondissements. Il était parfois frustrant de ne pas en savoir plus. Il s’agit ici d’un morceau de vie, l’histoire de Shai a un instant T. Nous ne savons presque rien du « avant », très peu du « autour » et rien du « après ». Le contexte historique et politique notamment, m’a manqué. J’aurais aimé en savoir plus sur cet Empire. S’il venait à Brandon Sanderson l’envie d’écrire d’autres aventures à Shai ou d’autres histoires dans cet univers, je les lirai sans hésiter.

Nouvelle publié aux éditions Le livre de poche – Traduit par Mélanie Fazi

bannière du challenge LDPAbannière du challenge fantsy thrillers de Licorne
bannière du 2015 reading challenge

7 comments

  • Au contraire, j’ai trouvé que l’univers et l’intrigue rentraient parfaitement dans le cadre qu’il leur avaient donné, qu’on était dans le ni trop, ni trop peu… C’est vrai qu’il aurait pu approfondir certains aspects et qu’il avait matière à développer beaucoup plus (et s’il y a d’autres textes qui parle de cette magie, je me rue dessus !), mais dans sa forme actuelle, le contexte géo-politique s’autosuffit et je n’ai pas été aussi frustrée que toi ^^

    Reply
  • Pingback: 2015 Reading Challenge - Les pipelettes en parlent...Les pipelettes en parlent…

    • Zina

      C’est vrai qu’il a beaucoup de succès ^^
      Mais faut dire aussi qu’il y a tant d’auteurs à découvrir, c’est difficile de répondre à tous !

      Reply
  • J’ai trouvé cette novella vraiment super à lire et Shai est un personnage vraiment intéressant. J’aimerais bien aussi que Sanderson écrive à nouveau sur la jeune femme et ses aventures car ça avait un goût de trop peu.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *