Conductor, integrale / Nokiya & Manabu Kaminaga

Conductor, integrale / Nokiya & Manabu Kaminaga

 

Résumé : Jeune flûtiste de talent, Naomi est perturbée par un cauchemar récurrent : un inconnu vêtu de noir qui tient un crâne entre ses mains la précipite dans les ténèbres. Elle finit par consulter un psychanalyste pour comprendre la raison de ces rêves inquiétants.
C’est alors que la police fait une macabre découverte dans l’appartement voisin du sien : un corps sans tête, momifié. Y aurait-il un lien avec ses cauchemars ? Un passé oublié semble revenir hanter la jeune fille…
Avis : Voici un manga bien sympathique, plaisant à lire et qui sait attiser la curiosité de son lecteur. Dans une ambiance sombre, entre mensonges, secrets et manipulations, découvrez l’envers du décor d’une troupe d’amis réunis pour jouer dans le même orchestre.
Cinq ans après la fin de leurs études, quatre camarades d’école se retrouvent engagés sur le même spectacle afin d’en assurer la partie musicale. Yasufumi, revient d’un voyage d’étude en Allemagne ; Akiho et Kazuo sont sur le point de se marier ; et Naomi, elle, est ravie de retrouver ses amis, même si ses nuits sont perturbés par d’horribles cauchemars.
Alors que Naomi a de plus en plus l’impression de sombrer dans la folie, un corps sans tête est retrouvé dans l’immeuble voisin du sien. Cet évènement cristallise les peurs enfouies des personnages et semble démarrer une série de réactions en chaine.

La personnalité de la plupart des personnages n’est pas reluisante. Profondément égoïstes, mesquins, menteurs, ils semblent prêts à tout pour réaliser leurs objectifs. Au milieu, la naïve et douce Naomi paraît bien déplacée. Elle fait d’ailleurs bien plus jeune que ses amis.

Le titre de ce manga est très bien trouvé. Pas seulement parce que l’œuvre prend place au sein d’un Ce thriller psychologique se révèle prenant, tant les auteures ont su agencer leur histoire comme une poupée russe, chaque action en révélant une autre, jusqu’au nœud central.
orchestre, mais surtout parce que l’intrigue dépend d’un mystérieux chef d’orchestre (conductor en anglais) qui, dans l’ombre, tire les ficelles.
Spoiler alert

Maga édité aux éditions Ki-oon

 

 

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *