Magic rises / Ilona Andrews

Magic rises / Ilona Andrews

Kate Daniels, Tome 6

Résumé : Atlanta is a city plagued by magical problems. Kate Daniels will fight to solve them—no matter the cost.
Mercenary Kate Daniels and her mate, Curran, the Beast Lord, are struggling to solve a heartbreaking crisis. Unable to control their beasts, many of the Pack’s shapeshifting children fail to survive to adulthood. While there is a medicine that can help, the secret to its making is closely guarded by the European packs, and there’s little available in Atlanta.
Kate can’t bear to watch innocents suffer, but the solution she and Curran have found threatens to be even more painful. The European shapeshifters who once outmaneuvered the Beast Lord have asked him to arbitrate a dispute—and they’ll pay him in medicine. With the young people’s survival and the Pack’s future at stake, Kate and Curran know they must accept the offer—but they have little doubt that they’re heading straight into a trap…

Avis : Curran est missionné pour arbitrer un conflit entre trois meutes de changeformes européennes. Lui, et un petit contingent des siens se rendent alors sur les bords de la Mer Noire protéger une femme enceinte, pendant que ses deux maris et le père de cette dernière se disputent le sort de ses enfants à naître. Curran et Kate savent qu’ils foncent droit dans un piège, mais ils n’ont pas le choix, car c’est la survie de tous les enfants du Pack qui est en jeu. Ils seront en effet rémunérés en panacea, cet ingrédient magique permettant aux adolescents changeformes de lutter contre le loupisme.

Et ce qu’ils vont trouver dépassera largement toutes leurs craintes, et atteindra même notre couple au cœur de leur relation. Cernés par des ennemis supérieurs en nombre, espionnés et manipulés, ce sera un voyage éprouvant pour tout le groupe. Kate, particulièrement, ne sera pas à la fête, isolée et méprisée de par son statut de « faible humaine ». Alors qu’il lui semble ne plus rien maîtriser, elle devra pourtant tout faire pour tenter de remplir sa mission et protéger son peuple d’étranges créatures qui ne correspondent à rien de ce qu’elle connaît.

C’est un tome assez introspectif, puisque Kate va se poser énormément de questions sur son avenir, sur sa place au sein de la meute et en tant que Consort. Malgré cela, c’est aussi un tome vraiment plein d’humour. Kate, est la reine du sarcasme et ses répliques font mouche. Dans cette situation difficile, sa seule défense sera bien souvent sa langue acérée et elle s’en donnera à cœur joie ! C’est également un tome empreint d’émotions. On a le cœur serré pour Kate, mais on est aussi touché par ce qui arrive aux autres membres du groupe. Aucun d’entre eux ne reviendra indemne de ce voyage.

Encore un excellent tome, intense et prenant qui révèle son lot de surprises !

Roman publié aux éditions Ace Books. 
http://www.lespipelettesenparlent.com/?p=311

6 comments

  • Hiiiiiiii, Kate Daniels <3 !!
    Un tome vraiment extraordinaire, de l'action, de l'humour et de la tension… Il y a des moment où j'ai vraiment eu peur pour le couple, et pour leurs accompagnateurs ! Et pis Hugh quoi !
    J'attends la suite avec impatience, mais peut-être plus en poche (le prix du grand format + frais de transport, ça fait un peu trop pour moi ^^)

    Reply
  • J'adore cette série, je les prends aussi en ebooks, dès leur sortie US, je ne peux pas attendre deux semaines de livraison, tellement j'ai hâte de lire la suite de ses aventures, et en ebook c'est instantanée c'est quand même magique! J'ai beaucoup aimé ce tome, le duel entre Kate et Hugh est impressionnant, j'ai aimé beaucoup de chose dans ce tome, vivement la suite avec le 8e l'été prochain!

    Reply
    • C'est vrai que le ebook, c'est quand même une petite révolution 🙂
      Oui, il y avait beaucoup d'émotions dans ce tome ! Avec Hugh, j'ai l'impression qu'on va encore en voir de belles dans le prochain !! (enfin toi, tu l'as déjà lu ^^)

      Reply
  • Un excellent tome, vraiment ! J’ai adoré tout ce qu’il se passe dans le roman, qui est riche en émotions de toutes sortes. C’est vraiment une de mes sagas d’Urban fantasy préférées (avec les Harry Dresden).

    Reply
    • Zina

      Pareil pour moi 🙂 Mais moi ma 2e c’est les Rachel Morgan ^^
      C’est en grande partie la richesse des émotions qui fait la richesse de ce tome je pense. Oui, quand je n’écris pas de chroniques je me lâche sur les répétitions ^^

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *