La balle du néant / Roland C. Wagner

La balle du néant / Roland C. Wagner

Les futurs mystères de Paris, Tome 1

Résumé : Mon nom est Temple Sacré de l’Aube Radieuse, mais vous pouvez m’appeler Tem. Pour cent euros par jour plus les frais, vous pouvez aussi louer mes services. Je suis détective privé. Mon atout majeur ? Le Talent de transparence qui me permet de passer inaperçu. Mais qui m’oblige aussi à des efforts vestimentaires pour ne pas passer inaperçu.
Paris, 2063. Un demi-siècle après la « Grande Terreur primitive » qui a bouleversé les fondements de la société (pour le meilleur plutôt que pour le pire), voici le premier des Futurs mystères de Paris. Où l’on enquête sur le meurtre en chambre d’un physicien.

Avis : Voilà un court roman original à ne pas louper ! Mélangeant polar et science-fiction, Roland C. Wagner nous entraîne dans un futur improbable et extravagant à la suite d’un héros peu banal mais si attachant.

Temple Sacré de l’Aube Radieuse, est un fils de millénariste, lui-même mystique syncrétiste. Après avoir quitté sa Tribu et voyagé un peu partout, il est devenu détective privé. Son modèle de détective littéraire incontesté étant Nestor Burma, il n’hésite d’ailleurs pas à se replonger dans les écrits de Léo Mallet lorsque le besoin s’en fait sentir. Mais Tem est surtout affublé d’un don à la fois très pratique dans son métier, mais aussi dérangeant : la transparence. La plupart des gens se montrent insensibles à sa présence si l’on n’attire pas explicitement leur attention sur lui, ce qui l’oblige bien souvent à arborer les tenues les plus bigarrées. Le borsalino vert fluo fait ainsi partie de son uniforme.

Jusque-là plutôt habitué aux filatures de maris volages, nous rencontrons Tem dans sa première grosse affaire. Il est engagé pour découvrir l’assassin du frère de sa cliente, un scientifique réputé. Et c’est une affaire corsée, puisque le meurtre a eu lieu dans une chambre fermée de l’intérieur… Même la police s’y est cassée les dents. Tem n’y comprend rien – il a pourtant pris soin de bien relire Le mystère de la chambre jaune – mais il doit être sur la bonne piste puisque toutes les personnes à qui il s’adresse tombent comme des mouches autour de lui. Et pour l’aider dans sa quête, il pourra compter sur l’aide inestimable de Gloria, une aya (intelligence artificielle) anarchiste et mégalomane.

Si vous ne l’avez pas encore compris, l’univers proposé par l’auteur est complètement décalé, riche et légèrement complexe tant les ramifications en sont nombreuses et pour l’instant à peine effleurées. Le monde a bien changé depuis la Grande Terreur primitive, les guerres ont été éradiquées, les religions et les sectes se sont multipliées (de la plus traditionnelle à la plus excentrique), une partie de la population a développé des talents parapsychiques, la spiritualité possède une réalité matérielle appelée psychosphère… C’est un renouveau à la fois cohérent, puisqu’il se base sur notre société, et novateur.
J’ai adoré cette histoire fraiche, drôle et parfaitement bien rythmée. L’univers et les personnages sont parfaitement bien dosés pour faire ressortir leurs particularités, sans lasser et tout en leur conservant une part de mystère. Je lirai avec plaisir la suite des aventures de Tem.

Ce premier opus est suivi d’une nouvelle, S’il n’était vivant, où Tem devra sortir un jeune homme des griffes d’une secte. Très courte, elle n’apporte rien de plus, mais reste agréable à lire.

Roman publié aux éditions L’Atalante (La Dentelle du cygne) 

6 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *