La couronne des 7 royaumes, intégrale 2 / David B. Coe

La couronne des 7 royaumes, intégrale 2 / David B. Coe

Couverture de La couronne des 7 royaumes integrale 2 de David B. CoeQuatrième de couverture : Tavis de Curgh, accusé à tort du meurtre de sa fiancée, arpente les routes et les chemins en compagnie du glaneur Grinsa Jal Arriet à la recherche du véritable coupable. Leur arrivée en Aneira coïncide avec le suicide du roi Carden, derrière lequel Grinsa voit l’ombre de la conspiration Qirsi, dont l’influence commence à s’étendre aux sept royaumes. Mais en pays ennemi, comment le prouver ?

Avis : J’avais bien apprécié le premier tome de cette intrigue complexe et de longue haleine. Cette suite ne dément pas le potentiel de cette série. L’auteur sait clairement où il nous emmène et développe ici encore son réseau tentaculaire.

Après s’être concentré sur le royaume d’Eibithar, David B. Coe tourne maintenant notre attention sur celui d’Aneira. Une série de meurtres politique met le feu aux poudres et pousse le pays au bord de la guerre civile. Le complot que l’on savait déjà complexe montre ici encore plus sa profondeur et quelques révélations tout à fait intéressantes nous serons dévoilées.

Certains commencent à suspecter, parmi les Eandis et les Qirsi, que la conspiration n’est pas qu’une rumeur. Mais comment le prouver et comment la contrer alors qu’ils ne savent ni d’où elle vient, ni qui sont ses agents, ni quel sera son prochain coup ? La méfiance entre les deux peuples s’intensifie encore, et les seigneurs se défient de leurs ministres. De leur côté, les Qirsi qui ne font pas partie du complot décident de mettre en place leur contre-offensive.

Ce changement de décor entraîne l’apparition de nouveaux personnages, tels que les ducs Brall d’Orvinti et Tebeo de Dantrielle. Ils ont des positions de choix à la cour d’Aneira et leurs actions pourraient se révéler déterminantes. Leurs ministres Evanthya et Fetnalla comptent bien elles aussi jouer un rôle et ne pas laisser ainsi se déliter sous leur yeux tout ce qui fait leur vie. J’ai eu du mal avec ses deux personnages, que j’ai trouvé assez interchangeables. Et leurs intentions, bien que louables, par trop amateurs. Le roué Numar, quant à lui, promet bien des surprises.

L’auteur n’en n’oublie pas pour autant ses premiers protagonistes. Cadel est ainsi approfondi et révèle une personnalité fort intéressante. Derrière le tueur froid, nous découvrons un homme aux sentiments profonds et aux motivations plus contrastées qu’on aurait pu le croire. Aindreas, le seigneur de Kentigern, obsédé par son désir de vengeance, a sombré dans la folie. Cette dernière se traduit par un comportement déraisonné et des agissements qui vont à l’encontre de ses objectifs. C’est incroyable ce qu’un homme est capable de faire pour ne pas avoir à reconnaître qu’il a tord ! Nous retrouvons Grinsa et Tavis lancés dans la traque du meurtrier de Brienne. Bien qu’il soit toujours autant conscient de sa condition, Tavis a mûri et a fini par comprendre que les enjeux le dépassent. La sœur de Grinsa, Keziah, voit son importance décuplée lorsque l’œil du Tisserant se pose sur elle et sa position privilégiée au sein de la cour d’Eibithar.

Ce sont des personnages troubles, aux orientations pas toujours aussi évidentes qu’il ne le paraît. Ils sont guidés par l’intérêt personnel, le soif de justice, la haine, l’amour, la jalousie, la peur, la vengeance ou la colère… Tous, sont au cœur d’une tourmente dont ils commencent à peine à percevoir l’ampleur.

Roman publié aux éditions J’ai lu – Traduit par Sophie Troubac 

LC avec Ptitetrolle et Mariejuliet

logo challenge des 52 semaines

7 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *